AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 MOTO GP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Rossi : "Ducati a fait un excellent travail en très peu de t   Mer 1 Fév - 10:20

Valentino Rossi et Nicky Hayden ont enfin pu essayer la Desmosedici GP12 mardi au Test de Sepang, après un shakedown réalisé par Franco Battaini, le pilote d'essais de Ducati.Filippo Preziosi, le directeur général de Ducati Corse, suivait attentivement le travail de son équipe et la progression de Valentino Rossi sur la piste de Sepang. Sur la nouvelle GP12, l'Italien est parvenu à améliorer ses chronos à chaque sortie et a conclu la journée avec le cinquième temps, à 0.735s de Jorge Lorenzo.

Nicky Hayden a lui aussi commencé à travailler sur les réglages de sa GP12 mais restait gêné par sa récente blessure à l'épaule gauche. L'Américain a terminé en dixième position après avoir bouclé 25 tours.

Valentino Rossi :
"Je suis content parce que les premières impressions sont importantes et que j'ai su que la moto me plaisait dès les premiers tours. Ducati a fait un excellent travail en très peu de temps. La moto est magnifique, mais elle est surtout très agréable à piloter. La position de pilotage a grandement été améliorée et elle est aussi bien meilleure au freinage et en entrée de virage. Je peux freiner exactement comme je le veux et prendre les trajectoires que je veux, je me suis globalement trouvé très à l'aise. J'ai pu bien piloter, sans faire d'erreur, et ça signifie que j'ai un meilleur contrôle de la moto. Elle est plus agile dans les changements de direction et elle se cabre beaucoup moins."

"Aujourd'hui nous avons sept dixièmes de retard, et il nous reste évidemment encore beaucoup de travail à faire avant de pouvoir gagner. Nous devons progresser dans certains domaines tels que l'accélération, l'électronique, la distribution de puissance et les réglages. Je pense que nous pourrons faire une évaluation plus précise à la fin du test mais nous devons garder à l'esprit que cette moto n'est vieille que de quarante jours ! Repartir d'ici avec une seconde de retard serait normal étant donnée notre situation et nous avons de toute façon encore beaucoup de choses à faire. Le point positif de la journée est que nous avons constaté que la moto réagit bien aux modifications. Ça nous a permis de gagner un ou deux dixièmes à chaque sortie, ce qui signifie que nous avons encore une belle marge de progression."


Nicky Hayden :
"C'est génial d'être de retour avec le team et sur la moto. Nous avons perdu un peu de temps ce matin mais de toute façon je n'avais pas prévu de rouler toute la journée. J'aimerais évidemment être en meilleure condition physique. D'un côté je suis content d'être ici et de ne pas manquer les essais, comme je l'avais fait à Valence, mais de l'autre côté je n'ai pas pu faire beaucoup de tours, et encore moins de runs longs. Nous savons à quel point les épaules sont importantes pour piloter ce genre de machines et aujourd'hui je n'avais pas assez de force. L'os va bien mais l'articulation me fait mal. A part ça, mes côtes et mon poignet ne me posent aucun problème."

"C'était bien d'essayer la nouvelle moto et de commencer à enregistrer des données. Nous avons progressé sur le feeling du train avant au freinage mais je dois trouver plus d'adhérence sur l'angle et à l'arrière en entrée de virage, et trouver un meilleur équilibre avec l'électronique. Ce soir nous allons soigner mon épaule et je verrai ensuite comment j'irai demain matin."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: De Puniet repart de Valence avec le meilleur temps   Mer 1 Fév - 10:20

Randy de Puniet a conclu la seconde et dernière journée des essais privés de Valence en tête du classement et très optimiste pour la suite de la pré-saison.Les trois pilotes inscrits en CRT (Claiming Rule Team) qui étaient présents à Valence cette semaine disposaient d'une seconde journée d'essais mardi afin de poursuivre le développement des machines fournies par Aprilia Racing Technology. Randy de Puniet, du team Aspar, a de nouveau été le plus rapide et a progressé de près d'une demi-seconde malgré des conditions météo beaucoup moins favorables que la veille. Le Français était donc amplement satisfait de sa deuxième journée à Cheste et comptait au final sept dixièmes de seconde d'avance sur son coéquipier Aleix Espargaró, tandis que Mattia Pasini (Speed Master) se voyait distancé de près de deux secondes.

"Aujourd'hui les conditions étaient moins bonnes qu'hier, le froid et le vent ont fait qu'il y avait moins d'adhérence sur la piste et c'était plus difficile de trouver un bon rythme," a commenté De Puniet. "Nous avons quand même réussi à améliorer notre chrono mais je suis convaincu que nous aurions pu faire mieux dans de meilleures conditions. Nous avons continué à bien avancer sur l'électronique mais aussi sur le frein moteur et l'embrayage."

"Nous repartons de Valence amplement satisfaits parce que nous avons collecté beaucoup de données, que la moto qui a été construite cet hiver constitue une bonne base et que nous avons aussi déterminé la marche à suivre pour les prochains essais à Jerez. L'année commence bien et j'espère que nous continuerons sur cette voie. Ce test m'a surtout servi à retrouver les sensations sur la moto après tout ce temps et nous avons atteint notre objectif. Je suis très content et je repars d'ici avec l'envie de continuer à travailler pour faire le meilleur début de saison possible," conclu De Puniet, qui rentre en Australie pour poursuivre sa préparation physique avant de revenir en Europe pour trois autres journées d'essais privés qui auront lieu à Jerez du 20 au 22 février.

Les pilotes Moto3™ présents lundi étaient également de retour aux guidons de leurs nouvelles machines et ont cette fois testé l'endurance de leurs moteurs 250cc 4-temps lors d'un exercice qui a confirmé la fiabilité des mécaniques KTM. L'Allemand Sandro Cortese a été le plus rapide (1'43.2) et devançait l'Espagnol Luis Salom de trois dixièmes de seconde. Héctor Faubel complétait le top 3, à une demi-seconde du temps de référence.

Les pilotes Moto3™ seront de retour sur la piste de Valence la semaine prochaine, du 8 au 10 février, pour un premier Test Officiel auquel sont aussi conviés les pilotes de la catégorie Moto2™.

Les chronos fournis par les teams pour cette seconde journée d'essais :

MotoGP™ (CRT)
1 - Randy De Puniet 1'34.9 35 tours
2 - Aleix Espargaró 1'35.6 46 tours
3 - Mattia Pasini 1'36.7 43 tours


Moto3™
1 - Sandro Cortese 1'43.2 48 tours
2 - Luis Salom 1'43.5 31 tours
3 - Héctor Faubel 1'43.8 56 tours> 4 - Niklas Ajo 1'44.0 50 tours
5 - Zulfahmi Khairuddin 1'44.1 43 tours
6 - Alberto Moncayo 1'44.2 52 tours
7 - Danny Kent 1'44.2 64 tours
8 - Brad Binder 1'45.7 49 tours
9 - Arthur Sissis 1'46.2 55 tours


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Stoner pulvérise le record du circuit de Sepang    Ven 3 Fév - 10:08

Le Champion du Monde en titre a entamé la troisième et dernière journée du Test Officiel de Sepang en battant le record absolu de la piste malaisienne d'une demi-seconde. Relégués à une demi-seconde, Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa sont les deux pilotes les plus proches de l'Australien.Casey Stoner demeure l'homme à battre sur la piste de Sepang et a ouvert la troisième et dernière journée du premier Test Officiel de la pré-saison 2012 en établissant un nouveau record du circuit. Le pilote du team Repsol Honda n'est passé sous la barre des 2'00 qu'une seule fois, dès son deuxième tour, et a signé le nouveau record en 1'59.607, soit près d'une demi-seconde de mieux que les 2'00.518 qu'avait obtenues Rossi en 2009.

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) est de nouveau le premier poursuivant de l'Australien mais accusait 0.591s de retard sur son rival à la mi-journée. L'Espagnol continue de tester plusieurs configurations sur la nouvelle M1 1000cc et devance son compatriote Dani Pedrosa (Repsol Honda) de moins d'un dixième de seconde.

Ben Spies a quant à lui chuté aux alentours de midi en perdant le contrôle de son M1 dans le virage n°4 et a décidé de plier bagage après la pause-déjeuner. L'Américain, qui travaillait sur deux châssis différents, occupe provisoirement la quatrième position du classement mais pourrait être battu par d'autres pilotes lors de la dernière séance d'essais. Valentino Rossi (Ducati) avait bouclé 24 tours avant la pause et est parvenu à passer sous la barre des 2'01 pour la première fois, tout comme Héctor Barberá (Pramac Racing) qui était le premier pilote Ducati à l'issue de la seconde journée d'essais.

Cal Crutchlow (Yamaha Tech3) a été le premier pilote à chuter ce matin mais a rapidement pu reprendre la piste et est actuellement septième, devant son coéquipier Andrea Dovizioso, Álvaro Bautista (San Carlo Honda Gresini) et Nicky Hayden (Ducati). Ce dernier, qui souffre encore de son épaule gauche, a fait une quinzaine de tours et ne participera pas à la dernière séance d'essais.

Stefan Bradl (LCR Honda) continue de son côté d'étudier la géométrie de son RC213V et a prévu d'effectuer une simulation de course cet après-midi. La fatigue accumulée et la chaleur ambiante pourraient néanmoins mettre un terme à ses plans.


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Des essais hautement satisfaisants pour Repsol Honda   Ven 3 Fév - 10:09

Le team Repsol Honda repart de Sepang avec un excellent bilan et un nouveau record du circuit signé par Casey Stoner en 1'59.607.Casey Stoner a passé sa dernière journée d'essais à travailler sur plusieurs aspects de son RC213V et notamment les réglages de suspension ainsi que les nouveaux pneus Bridgestone. Son coéquipier Dani Pedrosa, troisième avec un meilleur chrono de 2'00.256, a concentré ses efforts sur le freinage et l'électronique embarquée.

Ce premier Test Officiel a été très productif pour le team Repsol Honda, qui va maintenant transmettre toutes les informations collectées aux ingénieurs du HRC afin que la RC213V connaissent quelques retouches d'ici le prochain test qui aura aussi lieu à Sepang, à partir du 28 février.


Casey Stoner :
"Le test a été positif, nous n'avons travaillé que durant deux des trois journées mais la météo a été bonne et nous avons pu faire ce que nous avions prévu. Avoir manqué la première journée ne m'a pas affecté et nous avons réussi à terminer notre programme."

"J'ai encore un peu mal au dos mais ça se passe bien avec la moto, nous avons progressé sur les vibrations et essayé plusieurs réglages différents. Jusqu'ici tout a été positif et nous allons maintenant devoir attendre le prochain test pour essayer de progresser encore un peu. J'ai hâte de rentrer en Suisse et de retrouver Adriana pour attendre la naissance de notre bébé !"

Dani Pedrosa :
"Les trois journées d'essais en Malaisie ont été très éprouvantes. Au réveil ce matin je n'étais pas en grande forme mais ça allait mieux une fois lancé. En tout cas ça valait le coup de faire un test complet du moteur, du châssis et des pneus. C'est le plus gros test que nous ayons fait avec cette moto pour l'instant et nous avons désormais beaucoup de données à analyser pour préparer le second test."

"Comme je l'ai dit hier, notre priorité est d'améliorer le freinage, et nous travaillons aussi sur l'électronique pour mieux gérer la puissance et l'adhérence. Les vibrations sont toujours là, c'est quelque chose de difficile à résoudre mais je suis sûr que Honda travaille dur pour y parvenir. Le test a globalement été positif pour nous et nous aurons de nouvelles idées à essayer lorsque nous reviendrons ici à la fin du mois. La moto est plus exigeante au niveau physique, on sent très bien la puissance à l'accélération et au freinage, il y a plus de poids mais ce n'est pas un problème. Je vais continuer à m'entraîner dur pour être prêt pour le prochain test."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Rossi : "Ce test est un point de départ"   Ven 3 Fév - 10:10

Le team Ducati a conclu le premier Test Officiel de la saison satisfait de comportement du train avant et de la maniabilité de la Desmosedici GP12 et sait maintenant quelle est la voie à suivre pour améliorer son nouveau prototype. Le premier Test MotoGP™ de l'année s'est terminé jeudi au Circuit International de Sepang, lors d'une journée écourtée de quelques dizaines de minute par l'arrivée de la pluie.

Nicky Hayden avait arrêté bien avant le changement des conditions météo, après avoir essayé de rouler avec un bandage à l'épaule gauche. L'Américain n'a pas encore suffisamment récupéré pour piloter à 100% et n'a donc pas pris davantage de risques. Valentino Rossi a quant à lui continué à rouler après l'arrivée de la pluie et a conclu avec le cinquième temps.

Valentino Rossi :
"Toute l'équipe est très contente de la façon dont s'est déroulé le test, notamment aujourd'hui. Avec un chrono de 2'00.8, nous commençons à avoir des temps corrects. Les deux Honda et les deux Yamaha sont toujours devant nous mais nous devons considérer ce test comme un point de départ. Le point positif est que le train avant me laisse piloter comme j'aime le faire, la moto réagit bien aux modifications et nous savons très clairement ce qu'il nous manque. Nous ferons notamment un important pas en avant si nous parvenons à améliorer le comportement de la moto à l'accélération."

"Je sais que Ducati n'a jamais cessé de travailler et qu'ils vont continuer maintenant que nous avons collecté toutes ces informations. Ça sera peut-être long mais il nous reste encore du temps avant la première course. Nous devons continuer à progresser, il ne faut pas s'emballer, mais jusqu'ici je suis content de la façon dont les choses se passent."

Nicky Hayden :
"J'aurais évidemment voulu faire plus. Je ne peux pas dire que ça a été un vrai test pour moi mais j'ai fait quelques tours chaque matin, au moins pour avoir un feeling avec la nouvelle moto, enregistrer quelques données et comprendre des choses. Même en passant aussi peu de temps sur la moto, j'ai quand même pu faire quelques progrès et être plus rapide à chaque fois."

"Ducati a fait un excellent travail sur cette moto, en une période de temps très courte. Elle est plus souple que toutes les autres Ducati que j'ai pilotées, elle est superbe et j'aime travailler dessus. Elle est puissante, le train avant fonctionne bien, mais avec ce surplus de puissance nous devrons trouver une meilleur motricité à l'arrière, surtout à l'accélération. Tout semble aller dans la bonne direction, je dois juste revenir en forme le plus tôt possible."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Des débuts positifs pour Crutchlow et Dovizioso   Lun 6 Fév - 9:57

Le team Monster Yamaha Tech3 a tiré un bilan positif des trois journées d'essais au Circuit International de Sepang.Cal Crutchlow n'a pas perdu son temps et est immédiatement passé à l'offensive pour signer le troisième meilleur temps de la première journée et ensuite resté dans le groupe de tête jusqu'à la conclusion du Test Officiel. Le Britannique, qui pilotait la M1 1000cc pour la deuxième fois, a étudié différentes configurations pour sa nouvelle machine et a surtout essayé de gagner en confiance. Sorti indemne de sa chute de jeudi matin, Crutchlow a conclu en septième position, avec un chrono de 2'01.108.

Andrea Dovizioso était lui aussi déterminé à trouver ses marques sur la nouvelle YZR-M1 et l'Italien dû fournir beaucoup d'efforts, à peine trois semaines après s'être fracturé la clavicule droite dans un accident de motocross. La chaleur et l'humidité du climat malaisien ne l'ont pas empêché de boucler un total de 102 tours sur l'ensemble des trois journées et Dovizioso a terminé juste derrière son coéquipier, avec un meilleur temps de 2'01.257.

Cal Crutchlow :
"Je suis content de la façon dont les choses se sont passées durant ce test et ça m'a mis en confiance pour démarrer 2012. Sepang n'est pas un circuit que j'aime beaucoup mais j'étais troisième le premier jour puis cinquième le jour suivant. Je suis certain que j'aurais aussi pu être cinquième pour le dernier jour mais il m'a manqué quelque chose. J'ai chuté en début de journée, dans le virage 13, en partant un peu trop large à un endroit où la piste était sale. C'était de ma faute et ça m'a fait perdre pas mal de temps."

"L'important est que j'ai été très régulier sur mes chronos et c'est de bon augure pour la suite. Je ne suis pas aussi rapide que Stoner, Spies, Pedrosa ou Lorenzo mais je suis au moins le plus régulier parmi les autres. La nouvelle YZR-M1 1000cc a gardé les points positifs de la 800, avec une bonne entrée en virage et un bon comportement dans les courbes. Nous devons cependant progresser sur la sortie de virage. J'ai été dans le top 5 les deux premiers jours et je n'étais pas loin aujourd'hui, c'est un très bon départ mais je ne m'emballe pas. Ce n'est que le premier test et c'était important, mais ce qui compte sera ce qui arrive au Qatar le 8 avril."

Andrea Dovizioso :
"Je suis déjà très content d'avoir pu venir ici et participer à ce test, beaucoup de gens pensaient que ça n'allait pas être possible. Ma fracture de la clavicule était assez sérieuse mais ce test était très important. Je tiens à remercier tous les gens qui m'ont aidé au cours de ma rééducation en Italie et qui m'ont permis de rouler ici. On peut effectuer beaucoup de choses ici et même si ce n'était pas bon pour mon épaule, j'ai pu rouler tous les jours et prendre un bien meilleur feeling sur la Yamaha."

"J'ai compris beaucoup plus de choses sur cette moto et je réalise que je vais devoir davantage changer mon style. Il y a une grosse différence entre la Yamaha et la Honda que je pilotais ces quatre dernières années et je dois donc mieux connaître les points forts de la M1. Ce n'était pas facile de piloter avec cette condition physique. Les freinages pour les virages à droite étaient durs, mais moins que les changements de direction. J'espère que je serai plus proche des 100% pour le prochain test que nous ferons ici."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Pedrosa : "La 1000cc permet de freiner plus tard"   Mar 7 Fév - 10:04

Dani Pedrosa revient sur le premier Test Officiel de la pré-saison MotoGP™ et nous livre ses impressions sur la RC213V.Troisième du Test Officiel qui ouvrait la pré-saison 2012 la semaine dernière à Sepang, Dani Pedrosa a suivi un programme d'essais intensifs sur l'ensemble des trois journées afin de reprendre le développement de la Honda RC213V et a ensuite livré ses impressions sur la nouvelle 1000cc.

Comment s'est passé le premier test avec la 1000cc à Sepang ?
"Très bien. Nous avons pu essayer beaucoup de choses alors que ce n'était que nos premiers essais de l'année. La moto est plus puissante, il faut être plus présent physiquement et j'étais donc fatigué après les trois journées mais c'est normal."

Est-ce que tu sens vraiment la différence entre la 800cc et la 1000cc ?
"Oui, absolument. La 1000cc est plus 'sauvage'. J'ai dû me renforcer au niveau des épaules après mes blessures de l'an dernier. J'ai essayé de bien me préparer pour supporter plus d'efforts. J'ai pu me rendre compte des exigences de la moto durant ce test et j'ai maintenant mes références pour mieux me préparer."

Le poids de la machine est passé de 153kg à 157kg. Est-ce que ça change beaucoup ?
"Oui, on ressent clairement le poids supplémentaire, surtout au freinage et dans les changements de direction. C'est le seul inconvénient du changement de cylindrée mais nous travaillons pour nous adapter."

Quelles sont les différences entre les 1000cc de cette année et les 990cc de ta première saison en MotoGP (2006) ?
"Les motos de cette saison permettent de freiner plus tard et d'avoir une vitesse de passage en courbe plus élevée. Au niveau des temps, ils sont cependant assez similaires."

La catégorie Moto2 a été très disputée l'an dernier. Penses-tu que Marc Márquez sera un prétendant au titre en 2012 ?
"Marc a montré qu'il est un grand pilote et qu'il a beaucoup de talent, je suis certain qu'il se battra pour le titre. D'après ce qu'il a montré l'an dernier, ce sera le favori au titre, mais il y a aussi d'autres pilotes qui voudront s'imposer."

La catégorie Moto3 débute cette année, avec notamment Miguel Oliveira et Álex Rins, le Champion d'Espagne. Que penses-tu de ces nouveaux pilotes ?
"Le Moto3 est encore une inconnue et nous ne pouvons pas savoir quel sera le niveau des machines. Il est aussi difficile de savoir qui seront les favoris. Ces deux pilotes devront en plus apprendre les circuits, bien qu'Oliveira en connaisse déjà quelques-uns. L'expérience que l'on accumule lorsqu'on arrive dans le Championnat du Monde est de toute façon très importante, surtout dans une catégorie aussi ouverte."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Stoner : Nous devons obtenir les mêmes performances    Mar 7 Fév - 10:06

Leader incontesté lors des premiers essais de la pré-saison, le pilote du team Repsol Honda s'apprête à défendre son titre de Champion du Monde cette année et nous parle de la nouvelle RC213V ainsi que ses projets personnels.Casey Stoner a retrouvé le nouveau prototype Honda la semaine dernière en Malaisie lors du premier Test Officiel de l'année, un rendez-vous crucial pour préparer la défense de son titre de Champion du Monde acquis l'an dernier.

Après une longue trêve hivernale, tu étais de retour sur la moto la semaine dernière et tu as manqué la première des trois journées d'essais à Sepang…
"Après la trêve, nous nous préparions pour la première journée d'essais mais j'ai malheureusement eu un problème au dos et j'ai manqué ce premier jour. Nous avions établi un programme pour trois jours mais nous avons quand même réussi à le terminer. J'étais un peu déçu mais ça a vite été oublié une fois que je suis remonté sur la moto et j'ai eu de très bonnes sensations. Tout s'est bien passé et j'espère que nous continuerons à progresser."

Est-ce que le style de pilotage change beaucoup de la 800cc à la 1000cc ?
"Non, nous n'avons pas vraiment changé de style, la 800cc était déjà très puissante et il n'y a donc pas de grand changement. La 1000cc accélère plus fort, ce qui est beaucoup plus 'fun', mais je n'ai pas changé de style pour autant. Le feeling est très proche de celui de la 800cc et je crois que personne n'a eu de mal à s'adapter."

Est-ce que tu avais une préparation physique spécifique cet hiver ?
"Non, parce que cette moto a les mêmes exigences physiques que l'ancienne. Elle est un peu plus difficile à dompter mais nous nous entraînons toujours pour être en pleine forme sur n'importe quel type de moto. Il n'y avait pas non plus d'entraînement spécifique pour la 800cc."

Est-ce que tu as senti les 4kg de différence entre la moto que tu as pilotée à Sepang et celle que tu avais à Valence ?
"Oui et c'est un peu frustrant. Nous avions développé une moto, ils ont ensuite décidé de modifier le règlement et nous avons dû ajouter 4kg à notre moto. C'est un désavantage pour nous parce que notre moto avait été développée pour un poids précis. Ça change son caractère. On ne le sent pas tout le temps mais ça affecte son comportement en milieu de virage. Nous essayons de nous adapter du mieux que possible mais je trouve décevant que cette décision ait été prise aussi tard."

Les motos sont plus puissantes mais vous avez les mêmes quantités de carburant. Est-ce que tu suis la collaboration entre Honda et Repsol à ce sujet ?
"Bien sûr, c'est un aspect très important lorsqu'on a plus de puissance, il faut obtenir les mêmes performances en consommant moins de carburant. Les réservoirs ont la même capacité que sur les 800cc mais nos motos sont beaucoup plus puissantes et il faudra faire attention à ça pour terminer toutes les courses. C'est pourquoi il est très important que Honda et Repsol travaillent ensemble à chercher les meilleures solutions."

Tu as maintenant un blog et tes fans sont ravis de lire ce que tu écris. Que penses-tu de cette plateforme ?
"Ça me permet de raconter à mes fans ce qui se passe en dehors des circuits et de leur dire ce que je pense sur plusieurs sujets. Je n'avais jamais eu de blog mais Repsol m'a donné cette opportunité cette année et ça fonctionne bien. Je pense que ce sera intéressant pour les fans."

On dit souvent que l'on perd un dixième de seconde par tour lorsqu'on devient père…
"On dit aussi qu'on va moins vite après s'être marié mais j'ai remporté le titre l'année qui avait suivi mon mariage et j'ai décroché le deuxième lorsque j'ai découvert que j'allais avoir un enfant."

Que répondrais-tu si un de tes enfants te disait : "Papa, je veux être pilote !" ?
"(Rires) Je leur apprendrai à piloter le plus tôt possible, mais la décision de devenir pilote ou non leur reviendra entièrement."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Honda présente son programme sportif pour 2012 à Tokyo   Mar 7 Fév - 10:07

Casey Stoner et Dani Pedrosa étaient présents à Tokyo vendredi dernier pour représenter le MotoGP™ lors de la présentation officielle du programme sportif du HRC.Le siège de Honda Motor Company à Tokyo a accueilli la présentation officielle du programme sportif national et international du HRC vendredi dernier et les pilotes du team Repsol Honda étaient bien évidemment présents pour représenter la branche MotoGP™.

Casey Stoner, qui défend cette année son titre de Champion du Monde, a profité de l'occasion pour déclarer : "Nous avons très bien commencé l'année avec la nouvelle 1000cc et si nous sommes compétitifs, nous aurons toutes les chances de gagner." L'Australien est cependant conscient du haut niveau de la concurrence et a ajouté : "J'espère que tout ira aussi bien que l'an dernier mais nous devons rester concentrés et continuer à avancer par étapes."

Dani Pedrosa, qui avait vécu un début de saison difficile en raison de sa blessure à l'épaule l'an dernier, a rassuré ses partenaires sur sa condition physique et a affirmé : "Ça fait longtemps que je n'ai pas eu à voir le chirurgien et je me sens très bien. Maintenant je dors et je m'entraîne bien, jusqu'ici tout est parfait et j'espère continuer comme ça."

Takanobu Ito, le président et CEO de Honda Motor Company, a quant à lui parler des objectifs pour la saison 2012 et a rappelé les excellents résultats de 2011. "L'an dernier, j'avais dit que nous allions reconquérir le titre mondial. Nous avons gagné trois titres : Pilotes, Teams et Constructeurs. Cette saison, avec le nouveau moteur de 1000cc, nous viserons de nouveau ces trois titres."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Hayden opte pour l'opération   Mar 7 Fév - 10:08

Le pilote du team Ducati a décidé de se faire opérer afin de récupérer plus vite de sa blessure à l'épaule gauche.Souffrant de son épaule gauche depuis son accident de fin décembre, Nicky Hayden n'a pas profité autant qu'il l'espérait du Test de Sepang la semaine dernière et a finalement décidé de retourner voir le Dr Arthur Ting, en Californie, afin de se faire opérer. L'examen de contrôle à mis en évidence un cartilage endommagé ainsi qu'une blessure musculaire au dos et le pilote du team Ducati sera opéré dès lundi.

"Se faire opérer avant le début de la saison n'est jamais une bonne chose mais je suis content d'avoir essayé de rouler en Malaisie parce que ça m'a permis de me rendre compte que mon problème d'épaule était plus grave que ce qu'on pensait," a affirmé Hayden. "En voyant les scans, j'ai tout de suite compris pourquoi j'avais eu autant de mal à rouler à Sepang. Ce sont de choses qui font partie du MotoGP et je vais essayer de revenir dès que possible. Ducati et le team font leur maximum pour préparer ce championnat et ça m'aide à rester motivé et confiant pour la saison à venir."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Rossi a lui aussi été opéré   Mar 7 Fév - 10:09

A l'instar de son coéquipier Nicky Hayden, qui doit être opéré de l'épaule gauche aujourd'hui aux Etats-Unis, Valentino Rossi a subi une courte intervention en Italie afin de se faire retirer une broche de sa jambe droite.Valentino Rossi vient de quitter l'unité de chirurgie orthopédique de l'Hôpital de Cattolica après une courte intervention dont l'objectif était le retrait d'une broche de sa jambe droite. L'appareil métallique, qui avait servi à fixer sa fracture tibia-péroné suite à sa chute au Mugello de juin 2010, a été retiré avec succès au cours d'une intervention réalisée par les Dr Giannicola Lucidi et Marco Trono, qui ont ensuite autorisé l'Italien à rentrer chez lui.

Le nonuple Champion du Monde devra rester au repos durant quatre ou cinq jours et pourra ensuite reprendre l'entraînement et se préparer pour le prochain Test Officiel qui aura lieu à Sepang à la fin du mois.


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Lorenzo passe le permis moto
   Mer 8 Fév - 10:09

Le Majorquin avait déjà passé l'examen théorique le mois dernier et se prépare actuellement pour l'épreuve pratique…
Jorge Lorenzo avait surpris ses fans sur les réseaux sociaux le mois dernier en annonçant qu'il venait de passer l'épreuve théorique pour obtenir le permis moto et l'Espagnol s'attaque maintenant à la pratique, ce qui ne devrait être qu'une simple formalité pour le Champion du Monde MotoGP™ 2010.


A son retour du Test de Sepang, le pilote du team Yamaha Factory a repris les leçons sur les routes de la montagne de Montjuïc, à Barcelone, un lieu privilégié par les écoles de conduite.

"J'ai passé le permis voiture à 18 ans et jusqu'ici je n'avais pas essayé de passer celui pour les motos parce que je n'en ai pas besoin pour courir. Mais maintenant j'ai envie de rouler en moto en ville et j'ai donc commencé les démarches," a affirmé Lorenzo.

Au guidon d'une Yamaha YBR 250cc, Lorenzo découvre un autre monde régi par des règles bien différentes de celles de circuit et sans chronométrage.

"Mon professeur, Javi, est la première personne qui m'ait demandé d'aller moins vite et je devrai faire attention le jour de l'examen. Je dois ralentir, ce dont je n'ai pas l'habitude parce que je cherche en général à aller toujours plus vite. Il faut donc changer de mentalité et bien séparer les deux choses, il suffit d'aller vite sur piste et de bien conduire sur la route, ce n'est pas compliqué."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Stoner est papa d'une petite Alessandra   Lun 20 Fév - 10:20

Alessandra, la fille du pilote australien et de sa femme Adriana, est née jeudi à 21h55 en Suisse, dans un hôpital de Lausanne.La première fille de Casey Stoner et de sa femme Adriana est née hier à Lausanne, en Suisse, où le couple australien réside durant la saison. La nouvelle a été confirmée par le team Repsol Honda sur Twitter : "Nous sommes très heureux d'annoncer qu'Alessandra Stoner est née le 16 février 2012 à 21h55 et pèse 2,8kg. La mère et le bébé sont en parfaite santé."


Le premier enfant du Champion du Monde MotoGP 2011 est donc né le jour du 33ème anniversaire de Valentino Rossi, une coïncidence qui ne cessera d'être commentée sur les réseaux sociaux.

Stoner dispose encore de quelques jours pour rester auprès de sa famille et partira en Malaisie dans près de deux semaines pour participer au second Test Officiel de la pré-saison, sur le Circuit International de Sepang, où il avait dominé les premiers essais de l'année début février.


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Les 1000cc selon Casey Stoner   Lun 27 Fév - 10:09

Le Champion du Monde 2011 livre ses impressions sur le nouveau prototype Repsol Honda ainsi que sur le passage aux 1000cc pour la saison MotoGP™ 2012.Quelles sont les principales différences entre la 1000 et la 800 pour aborder l'entrée, le milieu et la sortie de virage ?
"Il n'y a pas tellement de différences entre la 1000 et la 800 mais Honda a amélioré la stabilité au freinage. L'empattement est peut-être un peu différent et nous avons un peu plus de stabilité pour entrer en virage. L'arrière rebondit moins et on peut donc freiner plus fort. Notre moto a beaucoup progressé dans ce domaine et ça change évidemment le point de freinage. L'entrée en virage est quant à elle identique et à partir de là, c'est à peu près la même chose. Je crois que nous avons surtout progressé sur le châssis. Le poids de la moto est le même et la façon dont elle réagit est donc très similaire, si ce n'est pas identique."

Le poids est le même ?
"Ils ont récemment décidé d'ajouter quatre kilos mais je pense que ça ne change pas grand chose. Ce serait différent si c'était 20kg. Pour l'instant la moto est assez proche de la 800. La seule différence se situe au niveau des réactions du châssis. En sortie de virage, nous utilisons bien mieux la puissance et nous pouvons avoir beaucoup plus de couple avec ce moteur. J'ai maintenant plus de motricité grâce au couple et au meilleur contrôle que nous avons sur le moteur, et la moto va plus loin avant de se mettre à glisser."

Est-ce qu'on peut être moins précis avec la 1000 et obtenir les mêmes résultats ?
"Non, je ne crois pas. Le gain de couple permet de sortir très vite de virage mais les 800 étaient déjà très puissantes. Avec la 1000, nous devons piloter de la même manière, en étant aussi précis."

Est-ce qu'elle est plus exigeante que la 800 lorsqu'on fait une erreur ?
"Non, je pense qu'elle lui est très semblable. Avec la 800 nous avions peut-être une meilleure vitesse de passage en courbe. Avec la 1000, surtout sur les pistes où nous avons une boîte courte, la moto a beaucoup plus tendance à se cabrer. On pouvait peut-être être plus agressif dans les virages avec la 800 mais les deux se pilotent de la même façon. J'ai regardé les trajectoires que prennent les autres et j'ai aussi fait attention aux marques noires sur la piste. Ils utilisent toujours toute piste. De mon côté j'utilise de moins en moins la largeur de la piste, parce que je peux profiter du gain de couple, mais globalement les deux motos se pilotent de la même façon."

Tu avais déjà remporté un titre avant celui de 2011. Est-ce qu'il est plus difficile de gagner ou de défendre un titre ?
"Je crois que la défense du titre n'existe pas. On ne commence jamais une saison avec un avantage de points sur les autres. On a un numéro de course différent sur la moto, si on le souhaite, mais tout le monde repart de zéro. Surtout cette année, nous passons des 800 aux 1000 et tout sera différent de l'an dernier, c'est une catégorie complètement différente maintenant. Je ne crois pas qu'on puisse aborder une saison en pensant à défendre son titre."

Après ton premier titre, tu as eu beaucoup de problèmes en 2008 et garder le n°1 a été encore plus difficile.
"Je pense que nous n'étions pas très bien partis avec la moto de 2008. Nous avions eu des problèmes dès le début de la saison. Nous avions des problèmes avec le train arrière et nous essayions de les résoudre en changeant la tension de la chaîne par exemple, plein de petits détails comme ça. Mais ensuite il y a eu la caméra qui est tombée et qui n'arrêtait pas de cogner sur ma moto à Estoril, nous avons perdu un moteur au Mans, nous avons aussi de gros problèmes à la fin de l'année lorsque mon poignet est parti en morceaux mais la seule chose dont les gens se rappellent, c'est que j'ai perdu le titre. De mon côté je pense que nous nous étions très bien battus étant donnée l'année que nous avions eue. Et je pense que nous avions prouvé à tout le monde que nous aurions pu de nouveau être champions cette année-là. Ça a été pareil en 2009, nous étions en tête du championnat lorsque j'ai commencé à souffrir de mon intolérance au lactose. Il n'y a qu'en 2010 que nous n'avions aucune excuse. Nous n'avions pas la moto, nous n'avions pas l'équipement, nous n'avions simplement pas réussi à nous préparer à temps. Nous avons fait des erreurs, nous avons attaqué là où nous n'aurions pas dû le faire. A la fin de la saison, lorsque nous avons réussi à rebondir, nous avons cependant montré que nous pouvions de nouveau gagner."

Wayne Rainey disait qu'à chaque championnat, il sentait la nécessité de gagner et qu'il ne pouvait pas se contenter de la seconde place.
"Je pense que ce championnat change beaucoup. Wayne était la référence et il ne poursuivait personne mais je suppose qu'on peut toujours gagner plus de courses par saison, on a toujours des objectifs. Mais pour moi, le problème est la façon dont le championnat change et dont le règlement change. Il y a toujours des excuses pour justifier ces changements et la compétition n'est plus ce qu'elle était à cette époque-là. Je n'aime pas vraiment la direction prise par ce championnat. En même temps j'ai toujours mes objectifs que je peux essayer d'atteindre et si je n'y arrive pas, je pourrai quand même être content de la carrière que j'ai eue."

L'un de ses problèmes était qu'en gagnant aussi souvent, il n'obtenait pas beaucoup d'améliorations pour sa machine. Ça ne semble pas être un problème chez Honda.
"Dans ce team, à chaque fois je fais une remarque, ça les motive toujours à essayer de faire mieux. Chez Honda, ils travaillent sans cesse pour progresser. Ils ne veulent jamais s'arrêter. Maintenant que nous avons la 1000, il y a beaucoup de choses à voir et ils sont déjà en train d'essayer de parfaire tous les moindres détails."

A Laguna Seca, tu as eu l'une de tes courses les plus frustrantes en 2009 puis l'une de tes meilleures l'an dernier.
"Je crois que tout le monde se rend enfin compte que la course n'avait pas été facile sur Ducati et que le dépassement n'avait peut-être pas été aussi propre que les gens le disaient à l'époque. J'avais fait tout mon possible pour cette course et ça n'avait pas marché. Je l'ai rapidement oubliée mais personne d'autre ne l'a fait. Pour moi ce n'est plus un problème."

Et quand tu as passé Jorge Lorenzo l'an dernier, est-ce que tu avais préparé ta manoeuvre ?
"Pour être honnête, j'y pensais depuis pas mal de tours mais sans connaître l'endroit exact. Je m'étais juste dit que j'allais saisir la première opportunité qui se présenterait. J'ai toujours été fort sur la dernière section de Laguna, j'étais déjà rapide là-bas avec la Ducati. La clé est de passer les vitesses de sorte que le nez de la moto reste au sol, parce que c'est une piste très courte. Sur les tours précédents, je rattrapais Jorge au même endroit à chaque fois et je savais que j'arriverais à passer si je pouvais me rapprocher suffisamment et qu'il passait un peu moins bien ses vitesses. Puis c'est arrivé. En revoyant la vidéo, on voit que j'accélère tout à coup et c'est dû au fait qu'il est resté en wheelie trop longtemps alors que je continuais à gagner en vitesse à l'extérieur."

Beaucoup de gens disent que ça a été le tournant du championnat. Est-ce que tu es d'accord ou non ?
"Non, je ne suis absolument pas d'accord. Il y a toujours beaucoup de tournants dans le championnat. Chaque course est un tournant du championnat."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: BMW songe à s'engager en MotoGP   Lun 19 Mar - 15:22



motogp.com a rencontré Hendrik von Kuenheim, le président de BMW Motorrad, la semaine dernière à Barcelone afin de discuter des éventuels projets de la marque allemande en MotoGP™.



Le président de BMW Motorrad était à Barcelone la semaine dernière pour présenter deux nouveaux maxi-scooters, le C 600 Sport et le C 650 GT, au célèbre Hotel Me et a consacré quelques minutes à motogp.com afin de discuter du possible engagement de BMW dans le Championnat du Monde.

Deux ans après le lancement de la S1000RR Superbike, Hendrik von Kuenheim s'est félicité du renouveau de l'image de marque de BMW et a commenté : "BMW a produit son célèbre moteur boxer durant près de 90 ans. C'est le moteur qui a été produit en plus grand nombre dans le monde et certainement le moteur le plus fiable qui ait existé. Il donnait cependant à BMW l'image d'une marque qui n'était ni agressive, ni moderne ou encore sportive. C'est pour cette raison que nous avions décidé de produire une superbike, la S1000R."

"Elle est tout de suite devenue une référence, c'était la plus rapide, la plus puissante et la plus simple à piloter," a ajouté von Kuenheim. "Grâce à elle, nous avons injecté jeunesse et sportivité dans la marque BMW, ce qui doit être soutenu par un engagement en compétition et c'est pour ça que nous courrons dans le Championnat du Monde Superbike."

"Nous n'avons pas encore remporté le Superbike, mais nous n'en sommes pas loin," a poursuivi le président de BMW Motorrad, qui voit le MotoGP™ comme la prochaine étape de son programme sportif. "Une fois que nous l'aurons remporté, nous devrons passer à quelque chose de plus important. Le MotoGP est la compétition moto la plus suivie à travers le monde. Avec la F1, c'est la référence des sports mécaniques. Mais ils ont aussi certaines courses, comme celles de Jerez ou d'Assen, qui accueillent un nombre de spectateurs jamais vu en F1. C'est une plateforme très intéressante pour nous et ce serait une étape importante."

Concernant l'engagement de BMW auprès de Suter pour le projet CRT du team NGM Mobile Forward Racing, von Kuenheim a déclaré : "Nous allons voir ce que fait M. Suter puisque c'est son initiative. Il aura évidemment du soutien de la part de BMW mais c'est son projet. Ce sera intéressant à suivre pour voir quel est le potentiel de ce projet."

"Avec la nouvelle règlementation qui entre en vigueur cette année, et notamment le changement de cylindrée, je pense que notre moteur sera bien adapté au MotoGP. Mais la compétition est coûteuse et nous devrons donc bien y réfléchir !" a conclu von Kuenheim.

_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Tissot lance ses montres MotoGP™ 2012   Jeu 29 Mar - 14:20


La marque suisse sera le Chronométreur Officiel du Championnat du Monde pour la treizième saison consécutive cette année et vient de présenter ses nouvelles montres en édition limitée.

Tissot sera de nouveau le Chronométreur Officiel du Championnat du Monde MotoGP™ en 2012, pour une treizième saison consécutive, et commémore la saison à venir avec les deux nouvelles montres officielles du MotoGP™.

Les montres Tissot T-Race MotoGP Limited Edition 2012 sont disponibles en version automatique et quartz. L'édition automatique sera limitée à 2012 exemplaires et fonctionne avec le révolutionnaire chronographe C01.211. L'édition quartz sera quant à elle produite à 8 888 exemplaires.

Les deux modèles sont inspirées des prototypes MotoGP™ et incorpore un bracelet noir et un affichage inspiré des compteurs de moto ainsi qu'un cadran rappelant les freins à disque, avec plusieurs pièces en carbone. Les deux exemplaires sont proposés dans un coffret collector reprenant le drapeau à damier du MotoGP™.




_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Lorenzo : "J'ai donné le maximum"   Mar 10 Avr - 8:22

Vainqueur de la première manche de la saison 2012, Jorge Lorenzo savoure sa première victoire MotoGP™ sur le circuit de Losail, où Ben Spies a été victime de nombreux problèmes techniques.

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) a remporté une fantastique victoire dimanche soir au Circuit International de Losail, sa première en MotoGP™ au Qatar, où il n'avait gagné qu'en 125cc et 250cc. Parti de la pole, l'Espagnol s'est installé en tête de la course dès le premier tour mais a ensuite concédé la première position à Casey Stoner, qui a progressivement creusé l'écart jusqu'à compter près de deux secondes d'avance à la mi-course. Lorenzo a su rester patient et a pu revenir sur l'Australien à sept tours de l'arrivée, avec Dani Pedrosa dans sa roue, et a finalement franchi la ligne d'arrivée avec huit dixièmes d'avance sur son compatriote, tandis que Stoner était relégué à la troisième place.

Ben Spies a quant à lui eu une première course particulièrement compliquée et a souffert de problèmes de chattering tout au long de l'épreuve. Incapable de retrouver la compétitivité qu'il avait affichée au cours du week-end, l'Américain a terminé en onzième position.

Jorge Lorenzo :
"Quelle course ! J'ai donné le maximum, toute mon énergie, et cette victoire récompense le fait que je n'ai jamais abandonné et que j'ai continué à me battre jusqu'au bout. Casey a été très fort en début de course et il a creusé l'écart. Il a ensuite eu un peu de mal, il a baissé de rythme et j'ai réussi à maintenir le mien pour passer devant. Je suis très reconnaissant envers Yamaha parce que cet hiver, ils ont vraiment fait un travail extraordinaire sur la YZF-M1."

Ben Spies :
"La course a été dure mais ce sont des choses qui arrivent. J'ai testé mon airbag deux fois ce week-end et maintenant je sais au moins qu'il fonctionne bien ! Pour la prochaine course, nous retournerons à Jerez et j'espère que les problèmes que nous avons eus avec la moto seront résolus. Je suis content que Jorge ait gagné, les Yamaha ont bien roulé, de notre côté nous avons eu beaucoup de chattering et nous allons étudier ça pour voir d'où ça vient."




_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Un Rossi magistral reconquiert le podium du Mans   Lun 21 Mai - 8:53

Deuxième à l'issue d'un duel épique avec Casey Stoner, dimanche, au Monster Energy Grand Prix de France, Valentino Rossi était de retour sur le podium du Mans après sa troisième place de 2011 et signait au passage son meilleur résultat depuis son arrivée chez Ducati.

Deuxième à l'issue d'une excellente course et d'un superbe duel avec Casey Stoner au Monster Energy Grand Prix de France, Valentino Rossi a réalisé son meilleur résultat de la saison sur le circuit où il avait justement obtenu son unique podium avec Ducati l'an dernier. Dans des conditions très difficiles, l'Italien a fait encore mieux qu'en 2011 puisqu'il pris la seconde place en battant le Champion du Monde en titre dans le dernier tour, une satisfaction pour lui comme pour ses nombreux fans français venus le soutenir au Mans.

Nicky Hayden a eu moins de réussite mais repartira du circuit Bugatti avec les dix points d'une sixième place obtenue suite aux chutes d'Andrea Dovizioso et de Cal Crutchlow en fin de course. L'Américain a trop rapidement usé ses pneus en début de course mais s'est battu jusqu'à la ligne d'arrivée et terminait sixième pour la deuxième fois de la saison.

Valentino Rossi :
"Je suis vraiment très, très heureux. Aujourd'hui, nous savions que nous avions une opportunité sur piste mouillée et j'ai donc essayé de piloter du mieux que possible pour ne pas la gâcher. Je suis bien parti, j'ai gagné quelques places et je suis ensuite passé devant les deux Yamaha (celles de Dovizioso et de Crutchlow) pour me retrouver derrière Stoner. J'ai pu suivre son rythme mais j'ai dû ralentir durant un ou deux tours parce que j'avais de la buée sur ma visière et que je ne m'ai pu m'en débarrasser que petit à petit. Une fois que je pouvais mieux voir, je suis repassé devant Cal et Dovi. Quand j'ai réalisé que je pouvais attaquer davantage et que je pouvais de nouveau rattraper Stoner, je n'ai pas hésité une seconde. C'était une belle course et nous avons eu une bonne bagarre avec Stoner dans le dernier tour. Je me suis fait plaisir, je suis content pour le team et tous ceux qui travaillent pour moi chez Ducati. Maintenant nous devons continuer à nous donner à fond, jusqu'à ce que nous soyons aussi compétitifs sur le sec. Nous avions trouvé une bonne configuration de base au Portugal, ça ne s'est pas trop mal passé sur le sec ici non plus mais nous n'étions pas aussi forts que sur le mouillé. Notre objectif est de faire un autre pas en avant et de gagner encore quelques dixièmes."

Nicky Hayden :
"Il y avait sûrement quelque chose d'anormal du côté intérieur de la piste juste après le départ parce que tous ceux qui sont passés par là ont failli chuté, moi y compris. J'étais très bien parti mais une fois passé en deuxième, le pneu s'est mis à glisser dans tous les sens. Je me suis retrouvé coincé au milieu du peloton et je n'ai rien pu voir durant les premiers tours. Une fois passé devant quelques pilotes, mon rythme n'était pas mauvais. Je revenais un peu sur Bradl et Pedrosa mais une fois à deux secondes d'eux, j'ai à nouveau failli chuter et j'ai perdu du terrain. J'étais dans la roue de Bradl à la fin mais je n'ai rien pu faire. C'est frustrant parce que nous avions vraiment une bonne moto pour la pluie. Je sais que nous avions le potentiel pour faire mieux que sixièmes mais le départ nous a coûté cher. Félicitations au team pour le podium. Ils le méritaient."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: La leçon de pilotage de Lorenzo   Lun 21 Mai - 8:55

Distancé en qualifications au Mans, Jorge Lorenzo a exhibé un niveau bien supérieur à celui de ses rivaux en course, sur piste mouillée, et a repris les rênes du Championnat du Monde MotoGP™ 2012 grâce à une sensationnelle victoire.

Quatrième sur la grille de départ du Monster Energy Grand Prix de France, Jorge Lorenzo est passé en tête dès le premier tour et a immédiatement commencé à creuser l'écart. Intouchable, le Majorquin a franchi la ligne d'arrivée avec près de dix secondes d'avance sur ses poursuivants et a marqué vingt-cinq points qui le propulsent en tête du classement du Championnat, avec huit points de plus que Casey Stoner.

Son coéquipier Ben Spies poursuit de son côté son cauchemardesque début de saison. Le Texan a failli chuter en début de course et a perdu plusieurs places alors qu'il avait pris un bon départ. Un soucis avec sa visière et une visibilité réduite l'ont ensuite forcé à rentrer aux stands prématurément. Spies est tout de même reparti en piste et a fini en seizième position.

Jorge Lorenzo :
"Aujourd'hui, c'était difficile de rester concentré. C'est compliqué sur le sec mais c'est encore plus dur sur le mouillé. La course m'a semblé beaucoup plus longue et il fallait mémoriser les passages qui étaient les plus glissants à chaque tour. Un oubli et on partait facilement à la faute. J'ai commencé la course déterminé à être devant dès le début et j'ai réussi à rester concentré, même lorsque Casey me rattrapait. J'aurais pu pousser un peu plus mais je ne voulais pas risquer la chute, j'ai préféré attendre quelques tours pour voir ce qui se allait se passer, j'ai finalement repris de l'avance et remporté cette fantastique course. Un grand merci à mon team qui a travaillé très dur, dans des conditions difficiles, pour me fournir un bon set-up."

Ben Spies :
"La course a été dure. J'ai pris un départ correct mais je me suis vite fait une grosse frayeur en passant sur une bande blanche. J'avais beaucoup d'eau dans le casque et je ne pouvais pas bien voir durant les cinq premiers tours. J'espérais que ça s'arrange mais je ne pouvais rien voir et j'ai donc décidé de rentrer aux stands. Je savais que la course était terminée et je suis simplement reparti pour essayer de collecter des informations et travailler sur la moto sous la pluie."




_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!





Dernière édition par RP Chris Vador le Lun 21 Mai - 9:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Stoner annonce son départ pour fin 2012   Lun 21 Mai - 8:58

Casey Stoner, le Champion du Monde MotoGP™ en titre, a annoncé jeudi qu'il mettrait fin à sa carrière de pilote à l'issue de la saison 2012.

Le double Champion du Monde MotoGP™ Casey Stoner a confirmé jeudi qu'il prendrait sa retraite à la fin de la saison 2012.

Le pilote du team Repsol Honda s'est adressé aux journalistes au début de la conférence presse précédant le Monster Energy Grand Prix de France, au Mans, afin d'expliquer brièvement les raisons qui l'ont mené à cette décision.

Stoner, qui avait décroché son premier titre MotoGP avec Ducati en 2007 et son second avec Honda en 2011, est actuellement en tête du classement général de la saison 2012, avec un point d'avance sur Jorge Lorenzo avant la course de ce week-end.

"J'ai beaucoup réfléchi, nous en avons beaucoup parlé avec ma famille et ma femme, ça fait près de deux ans que j'y pense et après la saison 2012, je ne participerai pas au Championnat 2013. Je terminerai ma carrière en MotoGP à la fin de cette saison et ma vie sera ensuite faite d'autres choses," a affirmé l'Australien.

"J'ai eu la chance de vivre ce sport, que j'adore, durant des années, ma famille et moi-même avons fait beaucoup de sacrifices et nous sommes arrivés à ce stade où ce sport a beaucoup changé, à tel point que je ne me fais plus autant plaisir qu'avant. Je n'ai plus la même passion et je pense que c'est le moment de partir."

"Il y a beaucoup de choses qui m'ont déçu, il y a évidemment beaucoup de choses que j'ai adorées dans ce sport mais l'équilibre est passé du mauvais côté. Et je vais donc me retirer. J'aimerais pouvoir dire que je vais continuer une autre année mais dans ce cas-là, ça ne s'arrêterait jamais. Nous avons donc décidé d'arrêter."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Hervé Poncharal fait le point sur le début de saison    Mer 30 Mai - 8:37

Le directeur de Monster Yamaha Tech3 revient sur la course qui a eu lieu au Mans le week-end dernier et dresse un premier bilan du début de saison de son équipe.

Après avoir conquis les quatrième et cinquième places à chacune des trois premières manches du Championnat du Monde MotoGP™ 2012, Cal Crutchlow et Andrea Dovizioso étaient de nouveau présents aux avant-postes dimanche dernier au Mans et se sont battus pour le podium malgré de très mauvaises conditions météo.

Tombés chacun leur tour en fin d'épreuve, le Britannique et l'Italien ont respectivement fini aux huitième et septième places mais ont surtout fait le spectacle pour la course à domicile de leur team, à la plus grande satisfaction d'Hervé Poncharal.

Le directeur de Monster Yamaha Tech3 s'est entretenu avec motogp.com cette semaine et a pu nous livrer ses impressions sur la course ainsi que sur le début de saison de son team.

Malgré une météo défavorable, la course de dimanche dernier au Mans a probablement été celle qui a produit le plus de spectacle depuis le début du Championnat. Qu'as-tu pensé de cette course ?


"Une chose est claire : tout le monde déteste rouler sous la pluie. Des pilotes aux mécaniciens, en passant par les team managers et tous les techniciens impliqués. Par contre, ce qu'on sait, c'est qu'une course sous la pluie a toujours des rebondissements incroyables et des résultats surprenants, même s'ils ne reflètent pas les performances réelles sur la piste. L'année dernière, en Moto2™, Bradley Smith était parti 28ème et avait fini deuxième à Silverstone. Colin (Edwards) avait aussi fait le podium à Silverstone, huit jours après s'être cassé la clavicule. C'est un peu la loterie pour les courses sous la pluie et de ce côté là, on n'a pas été déçu le week-end dernier et il y a eu des rebondissements dans les trois catégories. Ceci dit, je ne suis pas persuadé que la course aurait été très excitante sans la remontée de Valentino Rossi (Ducati) sur Casey Stoner (Repsol Honda). Jorge (Lorenzo - Yamaha Factory Racing) était parti devant, il avait fait un break suffisant pour ne plus être inquiété mais le groupe où il y avait nos deux pilotes, Andrea et Cal, ainsi que Valentino, a fait le spectacle, jusqu'à ce qu'Andrea et Cal n'abandonnent le navire. Ça a été très excitant puisqu'ils n'ont pas arrêter de se passer et de se repasser. Le gros coup a évidemment été le retour de Valentino sur Casey et puis la passe d'armes sur les derniers tours, qui a été fantastique."

Cal et Andrea ont été extrêmement compétitifs depuis le début de l'année. Quel bilan dresses-tu du début de saison de Monster Yamaha Tech3 ?


"Notre début de saison a été exceptionnel. Je n'aurais jamais imaginé qu'on se retrouve dans cette situation-là après quatre Grands Prix. Nous avons été en première ligne trois fois en quatre courses et nous avons donc montré que nous étions rapides. En course, nous sommes toujours derrière les trois intouchables, jusqu'ici nous avons été le 'best of the rest', ce qui est très, très bien. Au Mans, on a vu que le podium était envisageable. Malheureusement, comme c'est souvent le cas quand on pousse trop fort sous la pluie, on ne finit pas toujours la course."

"Je ne suis cependant pas du tout déçu de ce qui s'est passé au Mans. Nous avons fait une super qualification, Cal a fait le meilleur temps du warm-up, sous la pluie, et nos deux pilotes se sont battus comme des lions avec Valentino. Les deux meilleurs temps en course ont été de Valentino et d'Andrea quand ils remontaient sur Casey. Andrea restait collé à Valentino lorsqu'ils revenaient sur Casey, il espérait passer avec lui et puis à un moment il est tombé. C'est toujours difficile dans ces conditions. La bonne nouvelle, c'est que nos deux pilotes ont fini la course après leurs chutes et la perte de points, par rapport à ce qu'on aurait pu faire, n'est que de quatre points pour Dovi et trois pour Cal. Ce n'est donc pas un drame. Ce qui compte, c'est que nous ayons été performants tout le week-end. Nous avons été dans le feu de l'action et encore une fois dans la bagarre."

N'est-ce pas trop dur de voir Cal et Andrea au coude à coude à chaque course ?


"Ça me donne des sueurs froides à chaque course et même pour les prochaines ! Nos deux pilotes, bien qu'ils soient très différents sur leurs manières de faire la mise au point et qu'ils aient des styles de pilotage très différents, se retrouvent toujours dans le même millième de seconde. Les voir tous les deux si proches à chaque course, se passer et se repasser, c'est n'est pas bon pour mon coeur ! Ça irait si ce n'était qu'une bagarre mais quand c'est systématiquement tes deux pilotes qui sont roue dans roue, ça fait peur ! Surtout qu'un pilote veut toujours battre son coéquipier. Ils ne le disent pas et il y a une très bonne ambiance entre les deux mais je sais qu'il y a une bataille pour être le premier pilote Tech3. Cette année plus que jamais, puisqu'il y a beaucoup de places ouvertes et que chacun a envie de briller pour se positionner sur l'échiquier 2013."

"C'est donc dur pour moi mais ça fait le spectacle et depuis le début de la saison, les plus belles bagarres ont été celles dans lesquelles étaient impliqués nos deux pilotes."

Poncharal a aussi souhaité remercier les nombreux spectateurs venus remplir les tribunes du Mans malgré une météo désastreuse et a également salué l'organisation dirigée par Claude Michy, qui a fait du Monster Energy Grand Prix de France 2012 un nouveau succès pour le motocyclisme français.

"Pour revenir au Grand Prix de France, je veux sincèrement saluer tous les spectateurs qui sont venus, parce qu'on a eu plus de 80 000 entrées avec des conditions climatiques désastreuses. Chapeau à tous les gens qui ont fait le déplacement, je tiens à les remercier et j'espère qu'ils se sont régalés malgré la pluie. Je remercie également Claude Michy, qui a fait un super boulot, qui montre qu'on peut organiser une course moto sans être systématiquement touché par les conditions météo et que les gens, quand on a une belle course et une bonne organisation, répondent présents même si c'est pour prendre une saucée !"


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Le difficile début de saison de Ben Spies   Jeu 31 Mai - 8:32

Annoncé parmi les possibles prétendants au titre MotoGP™ 2012, Ben Spies a réalisé un début de saison décevant et tentera de se relancer ce week-end à Montmeló, un circuit que son entourage voit comme le lieu idéal pour le grand retour de l'Américain.

Vainqueur d'un Grand Prix en 2011, Ben Spies n'a, cette année, pas encore fait mieux que huitième au Portugal, un résultat qui, avec ses onzième places au Qatar et à Jerez, ainsi que sa seizième place en France, inquiète son entourage quant à son niveau de confiance et sa compétitivité.

Massimo Meregalli, le directeur du team Yamaha Factory Racing, a récemment déclaré sur Mediaset Italia : "Le début de saison a été beaucoup plus difficile que prévu. Tout a commencé au warm-up du Qatar, il avait eu des problèmes et nous pensions qu'ils venaient des pneus qu'il utilisait, qui étaient déjà très usés. C'est là-bas qu'il a commencé à avoir des problèmes de confiance avec son train avant. Il était de nouveau en difficulté à Jerez tandis qu'à Estoril, nous avons comparé ses réglages à ceux de Jorge (Lorenzo) et nous nous sommes rendus compte qu'il roulait mieux avec les réglages de Jorge. Il a cependant fait une série d'erreurs en course et ça lui a coûté assez cher. Au Mans c'était davantage de la malchance, il a glissé au départ, il a eu un problème avec son casque, à tel point qu'il y avait de l'eau qui rentrait dedans. Le début d'année aurait difficilement pu être pire."

"Il traverse un moment difficile et Ben est une personne qui parle peu," a ajouté Meregalli au sujet de son pilote. "Nous savons au moins quels sont les problèmes qu'il a mais ça doit être difficile de voir que tous les pilotes Yamaha tournent très bien, à part lui. Nous avons discuté avec lui et nous lui avons dit que nous continuions à lui faire entièrement confiance."

Meregalli pense aussi que le Grand Prix Aperol de Catalogne pourrait être un tournant positif pour Spies et a précisé : "Nous ne cherchons pas d'excuse mais il faut savoir qu'Estoril et Le Mans sont des circuits 'indigestes' pour Ben et qu'au Qatar, tout allait bien avant la course. L'an dernier, il était sur le podium en Catalogne, c'était son premier podium avec le team officiel et je pense que c'est l'endroit idéal pour qu'il relance sa saison."

Jorge Lorenzo, qui fait équipe avec Spies pour la seconde année consécutive chez Yamaha Factory Racing, a lui aussi donné ses impressions sur la situation de l'Américain et a affirmé : "C'est un peu triste parce que je pense que Ben peut faire beaucoup mieux que ce qu'il fait jusqu'ici. Ces résultats ne reflètent pas son talent. J'espère qu'il se reprendra rapidement, j'ai besoin d'un coéquipier qui lutte contre les pilotes Honda et je pense que Ben peut être un allié pour le Championnat."

Hervé Poncharal, qui connaît bien Spies puisqu'il lui avait permis de faire ses débuts en MotoGP en 2010 avec le team Monster Yamaha Tech3, regrette lui aussi que le Texan se retrouve dans une telle situation et a commenté : "Ça fait de la peine de voir quelqu'un comme Ben dans cette situation, surtout quand on connaît la réalité de son potentiel. C'est un très grand pilote, que tout le monde voyait comme le premier à pouvoir se joindre aux trois, ou quatre quand il y a Valentino (Rossi), intouchables. Il a gagné un Grand Prix l'an dernier, il avait fait une pole position avec nous dans son année de rookie. On sait que le niveau de Ben est exceptionnel et qu'il fait partie des rares pilotes qui peuvent viser le titre de Champion du Monde à court terme."

"La Yamaha M1 2012 est plus que performante, on le voit avec Jorge, Cal (Crutchlow) et Andrea (Dovizioso)," poursuit Poncharal. "Maintenant, c'est évident qu'il se passe quelque chose et je pense que c'est plus dans sa tête qu'ailleurs. Est-ce que c'est un manque de confiance ou qu'il ne se retrouve plus ? Il n'est pas très loin mais c'est toujours facile de passer d'un cercle vertueux à une période de doute. J'espère qu'il va revenir dans une phase positive et retrouver son niveau. Je fais partie des privilégiés qui ont eu l'occasion de partager sa vie de pilote pendant une saison et il nous avait vraiment impressionnés, il nous avait régalés. Tout ce qu'on peut souhaiter, c'est qu'il revienne le plus vite possible à son niveau. Ben et la M1 ont le potentiel pour se battre pour le podium et j'espère qu'on le retrouvera dès Catalunya."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Lorenzo : "Je suis très content de cette victoire"   Lun 4 Juin - 8:51

Le pilote du team Yamaha Factory Racing a réalisé une excellente course dimanche à Montmeló pour s'emparer de sa troisième victoire de la saison et était ravi de s'imposer chez lui, devant ses nombreux fans.

Deuxième sur la grille du Circuit de Catalunya, le leader du Championnat du Monde MotoGP™ 2012 s'est installé juste derrière son coéquipier Ben Spies dans le premier virage et s'est lancé à la poursuite de Dani Pedrosa suite à la chute de l'Américain en début de course. Les deux Espagnols se sont rudement battus pour la première place mais Lorenzo a réussi à prendre l'avantage en fin de course pour remporter sa troisième victoire de l'année et seconde consécutive. Le Majorquin dispose désormais de vingt points de plus que Casey Stoner dans la course au titre, une avance non-négligeable qu'il défendra le 17 juin à Silverstone.

Tombé en essayant de doubler Dani Pedrosa, Ben Spies semblait parti pour faire une très bonne course et était logiquement abattu d'avoir gâcher sa chance de relancer sa saison. L'Américain a pu repartir sur son YZR-M1 et a fini à la onzième place.

Jorge Lorenzo :
"Je suis très content de cette victoire, le week-end a été très dur. Nous avons été beaucoup plus performants qu'hier en qualifications, lorsqu'il faisait très chaud. Le grip n'était pas terrible après la pluie de ce matin. En début de course, j'avais Ben et Dani derrière moi, c'était facile de partir à la faute au freinage et j'ai donc essayé de rester calme. Ben a chuté, j'ai suivi Dani, je l'observais. Il a fait une erreur et j'ai pu le doubler et accélérer à fond. Merci à Yamaha et à mon team pour m'avoir donné une aussi bonne moto."

Ben Spies :
"Je suis davantage déçu pour le team que pour moi-même parce que je me sentais bien sur la moto et que nous avions le potentiel d'être sur le podium. J'ai simplement fait une erreur et j'ai manqué l'opportunité. Le début de la course s'était bien passé et je voulais doubler Dani. Il me ralentissait et je suis parti trop large quand j'ai essayé de le passer. Je suis revenu en piste et mon rythme était assez bon après ça mais c'était tout simplement trop tard pour revenir devant."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Dovizioso offre à Monster Yamaha Tech3 son premier podium   Lun 4 Juin - 8:52

L'Italien a décroché une superbe troisième place au Grand Prix Aperol de Catalogne et signait ainsi le premier podium de l'équipe d'Hervé Poncharal depuis celui de Colin Edwards à Silverstone 2011.

Le team Monster Yamaha Tech3 a fété son premier podium de l'année dimanche au Circuit de Catalunya grâce à l'excellente prestation de sa nouvelle recrue pour la saison 2012, Andrea Dovizioso. Parti de la sixième position, l'Italien a réalisé une course quasi-parfaite et a terminé à la troisième place derrière les intouchables Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa.

De nouveau qualifié en première ligne, son coéquipier Cal Crutchlow a lui aussi fait une bonne course et n'était pas loin du podium. Le Britannique a fini cinquième, derrière Casey Stoner, et voudra au moins faire aussi bien lors du prochain Grand Prix qui aura lieu chez lui à Silverstone.

Andrea Dovizioso :
"Je suis très content d'obtenir mon premier podium pour Yamaha, c'est une superbe récompense pour tout le travail fourni par mon équipe chez Monster Yamaha Tech3. Nous nous préparions pour faire un résultat de ce type depuis un moment et c'est génial de se battre pour les premières places du MotoGP™ avec une machine satellite. Je ne pense pas que les gens s'attendaient à nous voir là aussi tôt. La course a été très dure, il n'y avait pas beaucoup de grip mais je suis très content d'avoir pu me battre avec Pedrosa et Lorenzo, qui sont très, très forts sur ce circuit. Je n'étais pas loin de me battre pour la victoire, je n'étais qu'à un ou deux dixièmes d'eux par tour et c'est très positif. J'avais un bon rythme mais Casey (Stoner) et Cal m'ont rattrapé en fin de course. Je pouvais entendre Casey, je savais qu'il allait attaquer et j'ai donné le maximum, sans faire d'erreur, pour finir sur le podium. Maintenant nous pouvons aller à Silverstone en pleine confiance."

Cal Crutchlow :
"J'aurais aimé me battre pour le podium, je pense que si j'avais pu doubler Casey, j'aurais peut-être pu suivre Andrea. J'étais fort à certains endroits et Casey à d'autres. Je n'ai pas pu le doubler, il n'est pas Champion du Monde pour rien ! Je dois me contenter d'avoir été aussi proche de lui sur une piste où je n'ai roulé que deux fois. Je n'avais pas beaucoup de grip à l'arrière et c'était difficile mais globalement je suis satisfait parce que j'étais en première ligne et que je finis de nouveau dans le Top 5. Je suis maintenant impatient de courir chez moi à Silverstone, où j'espère me battre pour le podium devant mes fans."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Lorenzo s'impose en maître au GP Hertz de Grande-Bretagne   Lun 18 Juin - 8:33

Jorge Lorenzo a remporté une troisième victoire consécutive en battant Casey Stoner et Dani Pedrosa à Silverstone et compte désormais 25 points d'avance sur Stoner dans la course au titre MotoGP™ 2012.

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) a consolidé son statut de leader du Championnat du Monde MotoGP™ 2012 dimanche au Grand Prix Hertz de Grande-Bretagne, où il remportait sa troisième victoire consécutive, sa quatrième de la saison et sa deuxième à Silverstone, où il s'était imposé en 2010.

En pole position pour la première fois depuis son arrivée en MotoGP, Álvaro Bautista (San Carlo Honda Gresini) s'est fait doubler par Ben Spies (Yamaha Factory Racing) et Casey Stoner (Repsol Honda), également partis de la première ligne, dès le premier virage pour se retrouver en troisième position, devant Nicky Hayden (Ducati), auteur d'un excellent départ, et Lorenzo.

Spies s'est maintenu devant durant les quatre premiers tours mais a ensuite laissé filer Stoner en tête suite à une petite erreur au freinage. Alors que l'Australien creusait immédiatement l'écart, Spies a dû se battre avec Bautista pour se maintenir à la seconde place mais les deux pilotes ont rapidement été devancés par un Lorenzo déterminé à ne pas laisser Stoner s'échapper en solitaire.

Nettement plus rapide que Spies, Bautista et Hayden, qui se voyaient rejoints par Andrea Dovizioso (Monster Yamaha Tech3) et Dani Pedrosa (Repsol Honda), le Majorquin est progressivement revenu sur Stoner et a finalement pris l'avantage sur son rival juste avant la mi-course. Lorenzo a ensuite imposé un rythme que le Champion du Monde en titre n'a pas pu suivre et s'est ainsi emparé de sa quatrième victoire de la saison, portant son avance sur Stoner dans la course au titre à vingt-cinq points.

Stoner a tenu la seconde place et a franchi la ligne d'arrivée juste devant son coéquipier Dani Pedrosa, l'un des hommes forts de la fin de course, tandis que Bautista signait son meilleur résultat en MotoGP en terminant dans la roue des deux Honda officielles et devant Spies, qui obtenait son meilleur résultat de la saison en finissant cinquième.

Dernier sur la grille puisqu'il n'avait pas pu participer aux qualifications en raison de sa blessure à la cheville gauche, Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) a réalisé une course héroïque devant son public et a attaqué jusqu'au bout pour doubler Hayden dans le dernier tour et s'emparer de la sixième place. Son coéquipier, Dovizioso, avait de son côté été victime d'un problème technique sur son M1 satellite et a terminé dernier après un passage aux stands pour réparations.

Stefan Bradl (LCR Honda), Valentino Rossi (Ducati) et Héctor Barberá (Pramac Racing) complétaient le Top 10 à l'arrivée, devant les deux premiers pilotes CRT, Aleix Espargaró et Randy de Puniet (Power Electronics Aspar). Mattia Pasini (Speed Master), qui avait chuté à deux reprises durant le warm-up, est à nouveau tombé en course et a été le seul pilote à abandonner.




_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: La Direction de Course pénalise Bautista    Lun 2 Juil - 8:36

Le pilote du team San Carlo Honda Gresini, qui a sorti Jorge Lorenzo en partant à la faute dès le premier virage de l'Iveco TT Assen, devra partir en dernière position sur la grille du Sachsenring pour la course de la semaine prochaine.

Parti de la huitième position sur la grille d'Assen, Álvaro Bautista a commis une grave erreur à l'approche du premier virage et a emporté Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) dans sa chute après avoir freiné beaucoup trop tard. Contraints à l'abandon, les deux pilotes ne souffrent heureusement d'aucune blessure.

Suite à l'incident, Yamaha a immédiatement présenté un appel auprès de la Direction de Course, qui a décidé de pénaliser Bautista en contraignant le pilote du team San Carlo Honda Gresini à partir de la dernière position pour la prochaine course, qui a lieu dimanche prochain en Allemagne. Le team Gresini a fait appel mais les Commissaires de la FIM l'ont rejeté pour confirmer la décision de la Direction de Course et la rendre définitive. C'est la deuxième année consécutive que Lorenzo se fait sortir par un autre pilote au TT Assen.

Lorenzo : "La manoeuvre d'Álvaro était insensée"

Le pilote du team Yamaha Factory Racing était furieux suite à son abandon provoqué par Álvaro Bautista à Assen, où son coéquipier Ben Spies a pris la quatrième place.

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) a vécu l'une des plus grosses frustrations de sa carrière samedi à l'Iveco TT Assen, où il s'est fait sortir par Álvaro Bautista dès le premier virage alors qu'il défendait ses vingt-cinq points d'avance en tête du classement général. Le Majorquin a perdu gros suite à cet incident puisque Casey Stoner, son principal adversaire dans la course au titre, s'est imposé et est revenu à égalité de points.

Ben Spies a de son côté pris la quatrième place après s'être longuement battu avec Andrea Dovizioso, qui n'a pris le dessus que dans le dernier tour de l'épreuve. L'Américain s'est lamenté d'avoir souffert de problèmes avec ses pneumatiques, qui l'ont privé d'un éventuel podium.

Jorge Lorenzo :
"C'est un désastre total, la manoeuvre d'Álvaro était insensée. Je l'ai vu après l'incident, il s'est excusé, nous nous sommes serrés la main mais rien ne peut justifier cet accident. Quand j'avais fait une erreur au Japon en 2005, j'avais été pénalisé d'une course. La Direction de Course m'a dit qu'il partira en dernière position au Sachsenring mais ce n'est pas suffisant. J'espère que ce genre de choses ne se reproduira pas mais si les pilotes ne sont pas pénalisés correctement, ils continueront à faire des choses insensées comme aujourd'hui. J'ai une bonne contusion à la jambe, j'ai pris un gros coup mais rien de trop grave. Heureusement que nous avions vingt-cinq points d'avance, au sinon nous aurions pris beaucoup de retard. Maintenant nous sommes de nouveau à égalité avec Casey, le Championnat est long et nous verrons bien comment se passera la suite."

Ben Spies :
"Aujourd'hui la moto tournait bien, j'ai eu un peu de mal avec le grip avant au début mais j'ai pu m'en sortir. J'ai réussi à rester devant Dovi et à rouler à mon propre rythme, puis à sept ou huit tours de l'arrivée, j'ai commencé à attaquer pour m'échapper. J'ai ensuite perdu un morceau de pneu puis un second, je ne pouvais rien y faire. J'espérais que Dovi passe devant parce que je craignais que mon pneu n'explose et que je ne chute juste devant lui. Cette année nous avons fait quelques erreurs mais sur ces deux dernières courses, nous avions le potentiel d'être sur le podium. Des problèmes techniques nous en ont malheureusement empêché. La moto fonctionnait bien, le team avait fait un excellent travail, j'étais vraiment à l'aise avec mes réglages et c'est donc très décevant."

Bautista admet sa responsabilité

Le pilote du team San Carlo Honda Gresini a provoqué l'abandon de Jorge Lorenzo dans le premier virage de l'Iveco TT Assen et s'est excusé pour une erreur qu'il aurait voulu éviter.

En retard sur son freinage pour le premier virage de la course de samedi à Assen, Álvaro Bautista a inévitablement perdu l'avant et chuté en lowside, emportant malheureusement avec lui Jorge Lorenzo. Le pilote du team San Carlo Honda Gresini était logiquement désolé d'avoir causé l'abandon de son compatriote et s'est excusé en reconnaissant son entière responsabilité.

Álvaro Bautista :
"Au départ, j'ai suivi la roue de Dovizioso, j'ai perdu mes points de référence pour le freinage et j'ai freiné trop tard. J'ai essayé d'arrêter la moto mais j'ai perdu l'avant et je suis tombé. Je suis très déçu, surtout parce que j'ai emmené Lorenzo avec moi et c'était vraiment la dernière chose que je voulais faire. Il a chuté à cause de moi et je suis profondément désolé. J'espère que je ne referai jamais ça. Je suis aussi désolé pour mon team parce qu'ils avaient travaillé dur cette semaine, nous aurions pu avoir un bon résultat mais j'ai tout gâché avec cette erreur."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: De Puniet savoure sa huitième place à Assen    Lun 2 Juil - 8:39


Le pilote du team Power Electronics Aspar a terminé premier CRT samedi à l'Iveco TT Assen et a marqué les huit points de la huitième place à l'issue d'une course accidentée.

Randy de Puniet était pleinement satisfait de sa course samedi à Assen, où le Français a obtenu une belle huitième place tout en terminant premier du groupe des CRT. Le Français s'est battu jusqu'à la fin de la course pour se maintenir devant Michele Pirro et concluait un week-end particulièrement productif avec un résultat à la hauteur de ses espérances.

Son coéquipier Aleix Espargaró aurait lui aussi pu repartir des Pays-Bas avec un bon résultat mais a malheureusement été victime d'une panne moteur en fin de course. L'Espagnol demeure premier des CRT dans le classement général, avec un point d'avance sur De Puniet, qu'il retrouvera dès vendredi prochain au Sachsenring.

Randy De Puniet :
"Je suis très content de ce résultat et il montre que quand une équipe travaille dur, elle peut être récompensée. Aujourd'hui j'ai fait une bonne course et j'ai eu la chance qui m'avait manqué sur certains Grands Prix cette saison. Maintenant, nous sommes plus ou moins à égalité avec les autres pilotes qui dominent le groupe CRT. Dans cette catégorie, les points sont difficiles à avoir et je suis vraiment très content d'en marquer huit d'un coup. L'équipe a fait un excellent travail, notamment lors du warm-up, lors duquel nous avons fait plusieurs modifications qui se sont avérées positives. Nous avons essayé de préserver les pneus en début d'épreuve et ils ont tenu la durée. La course n'était pas facile, je me suis rudement battu avec mon coéquipier puis ensuite avec Pirro. Le début de la saison a été compliqué pour nous, nous avons souvent manqué de chance mais ce résultat me permet d'aborder la suite en étant dans un excellent état d'esprit."

Aleix Espargaró :
"Nous nous en étions très bien sortis lors des essais libres. Je savais que j'allais être plus à l'aise que mes adversaires sur la seconde partie de la course et c'est ce qui s'est passé. La moto était dure à contrôler avec le réservoir plein mais ça allait beaucoup mieux ensuite. Le moteur m'a lâché avant le dernier tiers de la course, j'ai dû abandonner et c'est dommage. Nous nous livrions une bonne bagarre avec Randy et je pense que nous aurions pu ramener deux bons résultats pour le team."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Stoner s'impose à Assen et rejoint Lorenzo en tête du Champ   Lun 2 Juil - 8:43

Vainqueur devant son coéquipier Dani Pedrosa à l'Iveco TT Assen, Casey Stoner profite de l'abandon de Jorge Lorenzo, percuté par Álvaro Bautista dès le premier virage, pour revenir à égalité de points avec le Majorquin dans la course au titre MotoGP™ 2012. Andrea Dovizioso s'est de son côté emparé de la troisième place dans son duel face à Ben Spies.

Distancé par Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) de vingt-cinq points dans la course au titre MotoGP™ 2012 avant l'Iveco TT Assen, Casey Stoner (Repsol Honda) a remporté une victoire cruciale aux Pays-Bas et revient à égalité de points avec l'Espagnol, victime d'un accrochage dès le premier virage.

Alors que Dani Pedrosa (Repsol Honda) s'emparait sans mal de la tête de la course en réalisant un départ parfait depuis la seconde position, Lorenzo se maintenait à la troisième place à l'approche du premier droite et a soudainement été fauché par Álvaro Bautista (San Carlo Honda), parti huitième, qui était parti à la faute en manquant complètement son freinage.

Le scénario était idéal pour Pedrosa et Stoner, qui se retrouvaient confortablement installés en tête de la course devant Ben Spies (Yamaha Factory Racing) et Andrea Dovizioso (Monster Yamaha Tech3). Les abandons de Lorenzo, Bautista, puis de Stefan Bradl (LCR Honda), dans le deuxième tour, ont aussi fait les affaires de Valentino Rossi (Ducati), auteur d'un bon départ, son coéquipier Nicky Hayden (Ducati), Héctor Barberá (Pramac Racing) et Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3), sorti de piste dans le premier virage à cause de l'accrochage entre Bautista et Lorenzo, qui gagnaient trois rangs et se disputaient la cinquième place.

Pedrosa et Stoner comptaient déjà près de deux secondes d'avance sur leurs adversaires à l'issue des cinq premiers tours et l'Australien s'est contenté de suivre son coéquipier durant la majorité de l'épreuve, pour finalement attaquer à dix tours de l'arrivée, en ne laissant à Pedrosa aucune chance de revenir.

Exécutant parfaitement sa stratégie, Stoner a ainsi remporté sa troisième victoire de la saison et privait Pedrosa d'un premier succès cette année. Leur ancien coéquipier Andrea Dovizioso, qui avait perdu du terrain sur Spies à la mi-épreuve, est revenu sur l'Américain en fin de course et a longuement traqué son adversaire, visiblement moins à l'aise, pour porter le coup de grâce dans le dernier tour et signer son deuxième podium cette année, sur un circuit où il avait aussi terminé troisième en 2011.

Derrière Spies, Crutchlow a pris la cinquième place en battant Hayden et Barberá tandis que Rossi a été contraint à rentrer aux stands en cours d'épreuve afin de changer sa roue arrière. L'Italien, qui tirera un bilan catastrophique de son week-end aux Pays-Bas, a terminé avant-dernier, juste devant James Ellison (Paul Bird Motorsport).

Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) repartira quant à lui d'Assen avec un optimisme renouvelé. Déjà satisfait du travail accompli ce week-end, le Français a fait une bonne course et a su se maintenir devant Michele Pirro (San Carlo Honda Gresini) en fin d'épreuve pour prendre la huitième place, devant Pirro, Mattia Pasini (Speed Master), Danilo Petrucci (Came IodaRacing Project) et Iván Silva (Avintia Blusens).

Aleix Espargaró (Power Electronics Aspar) et Colin Edwards (NGM Mobile Forward Racing) ont de leur côté abandonné en raison de problèmes techniques.

Stoner : "Tout peut changer en une course"

Débarrassés de Jorge Lorenzo dès le premier virage à l'Iveco TT Assen, Casey Stoner et Dani Pedrosa ont pu se disputer la victoire entre coéquipiers et rattraper leur rival dans la course au titre MotoGP™ 2012.

Suite à la mésaventure de Jorge Lorenzo, qui s'est fait sortir par Álvaro Bautista dès le premier virage, Casey Stoner et Dani Pedrosa ont mené la septième course de la saison 2012 du début à la fin et ont signé un nouveau doublé pour le team Repsol Honda.

L'Australien célébrait son sixième podium consécutif et sa troisième victoire de la saison, tandis que la seconde place de Pedrosa confirmait le cinquième doublé de Repsol Honda cette année. La victoire, combinée à l'abandon forcé de Lorenzo, a permis à Stoner de revenir à égalité avec l'Espagnol en tête du classement général, avec 140 points, tandis que Pedrosa a consolidé sa troisième place, en étant à 19 points des deux leaders.

Casey Stoner :
"Je suis vraiment ravi d'avoir eu la pole position puis la victoire, un grand merci à toute l'équipe ! J'espérais prendre un meilleur départ que celui que j'ai fait, creuser l'écart et tenir jusqu'à la fin. Nous savions qu'il fallait préserver le pneu arrière. En choisissant le pneu tendre, nous risquions de le détruire avant la fin de la course. Quand j'ai vu que Dani roulait à un bon rythme et que nous distancions les autres pilotes, j'ai décidé de le suivre et de préserver mes pneus et mon énergie. A quelques tours de l'arrivée, je savais que nous n'allions pas trop souffrir au niveau des pneus, je me sentais bien et j'ai décidé de le doubler pour voir si je pouvais m'échapper. La course a été dure, j'ai souffert d'arm-pump parce que j'essayais de compenser pour mes blessures d'hier mais j'allais quand même assez bien et la moto tournait bien. Je suis désolé pour Jorge, personne n'aime marquer des points de cette manière mais comme nous avons pu le voir, tout peut changer en une course."

Dani Pedrosa :
"En regardant nos chronos sur l'ensemble du week-end, je savais que j'avais un meilleur rythme que Casey, j'ai pris un très bon départ et j'ai essayé de m'échapper dès les premiers tours. Casey est resté derrière moi presque tout le temps et après la mi-course, je savais qu'il s'était réservé pour me doubler un peu plus tard. Nous avions un très bon rythme, la moto fonctionnait très bien et je me suis peut-être tout simplement trompé de stratégie cette fois-ci. J'espère avoir une meilleure tactique la semaine prochaine en Allemagne."




_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: De Puniet, premier CRT au Sachsenring et dans le classement    Lun 9 Juil - 8:45

Onzième au Grand Prix eni Motorrad d'Allemagne, le pilote du team Power Electronics Aspar était largement au-dessus du lot par rapport aux autres CRT et compte désormais un point d'avance sur son coéquipier Aleix Espargaró au Championnat.

Victime de problème technique en qualifications et relégué à la quatorzième position sur la grille de départ, Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) a réussi à exprimer tout son potentiel en course et est rapidement passé devant les autres pilotes CRT pour se retrouver seul dans le sillage des prototypes, aux portes du Top 10, et terminer onzième suite à l'abandon de Casey Stoner en fin de course.

A l'issue de la huitième manche de la saison, le Français comptabilise vingt-quatre points et en compte un d'avance sur son coéquipier Aleix Espargaró, qui a terminé troisième CRT en Allemagne, derrière Colin Edwards.

Randy de Puniet :
"Aujourd'hui j'ai fait une bonne course, qui concluait un très bon week-end pour nous. J'ai pris un excellent départ et j'ai très vite rattrapé mon coéquipier. Je n'ai pas eu de mal à prendre le dessus et j'ai même pu rester derrière les motos d'usine durant quelques tours. Je me suis ensuite fait distancer mais je maintenais un bon rythme. Álvaro Bautista m'a doublé un peu plus tard, j'en ai profité pour me mettre dans sa roue et aller un peu plus vite. C'est certainement mon meilleur week-end depuis le début de la saison, surtout au niveau de la course. J'étais seul durant la majorité de la course et ce n'était pas facile de rester concentré. Je termine premier des CRT pour la deuxième fois d'affilée, nous faisons du bon travail et je me sens à l'aise sur la moto. Nous sommes sur la bonne voie et nous allons essayer de continuer comme ça."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Lorenzo, leader en solitaire suite à l'abandon de Stoner   Lun 9 Juil - 8:47

Après un week-end catastrophe à Assen, le pilote du team Yamaha Factory Racing a eu un beau coup de chance dimanche au Sachsenring, où sa deuxième place et l'abandon de Casey Stoner lui ont permis de reprendre l'avantage dans la course au titre MotoGP™ 2012.

Parti sur pneus durs suite aux suggestions de Bridgestone dimanche au Grand Prix eni Motorrad d'Allemagne, Jorge Lorenzo a été incapable de suivre le rythme imposé par ses rivaux du team Repsol Honda, Dani Pedrosa et Casey Stoner. Le Majorquin a passé la majeure partie de la course isolé en troisième position, en maintenant une avance conséquente sur le quatrième, Andrea Dovizioso. La chute de Stoner dans le dernier lui a permis de se retrouver en deuxième position et de porter son total de points à 160, soit 14 de mieux que Pedrosa et 20 de mieux que Stoner.

Deuxième sur la grille, Ben Spies a fait un bon début de course mais n'était pas aussi à l'aise que Dovizioso et Cal Crutchlow, avec qui il se battait pour la quatrième place. L'Américain a franchi la ligne d'arrivée à 0.071s de Dovizioso, en quatrième position suite à l'abandon de Stoner, et demeure dixième dans le classement général.

Jorge Lorenzo :
"Tout peut complètement changer en une course. Aux Pays-Bas, nous étions passés d'un avantage de vingt-cinq points à zéro, nous avions perdu un moteur et nous étions très, très déçus. Aujourd'hui nous avons eu de la chance que Casey chute, malheureusement pour lui. J'aurais été satisfait de la troisième place parce que ma moto et mon train arrière n'étaient pas au point. La course a été très dure. Je termine toujours deuxième ici ! J'aurais préféré ne pas chuter à Assen et que Casey ne chute pas ici mais ce sont des choses qu'on ne contrôle pas, c'est la course. Nous avons eu un peu de mal ce week-end, avec une météo instable, et nous ne pouvons qu'être contents de notre résultat."

Ben Spies :
"Ça a été une course frustrante mais je suppose que je peux être content d'être dans le Top 5. Nous avions le potentiel pour faire mieux mais j'ai tout donné avec le set-up que j'avais. Je manquais de grip et d'accélération, j'avais donc décidé de suivre Dovi et Cal. Je voyais que Cal était de plus en plus impatient, qu'il voulait doubler Dovi, et j'espérais que sa manoeuvre me laisse la place pour passer. J'avais un bon rythme mais je ne pouvais pas les passer au freinage."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: De la réussite et un troisième podium pour Dovizioso   Lun 9 Juil - 8:48

Le pilote du team Monster Yamaha Tech3 poursuit son excellente saison 2012 avec une troisième place obtenue suite à la chute de Casey Stoner au Sachsenring et l'Italien devient ainsi le premier pilote satellite à monter sur le podium à trois reprises la même saison depuis Marco Melandri en 2007.

Andrea Dovizioso a réalisé une superbe course face à son coéquipier Cal Crutchlow et Ben Spies (Yamaha Factory Racing) au Grand Prix eni Motorrad d'Allemagne et se dirigeait vers une très satisfaisante quatrième place lorsque la chute de Casey Stoner, en seconde position, dans le dernier tour, a promu l'Italien à la troisième place. Dovizioso se retrouvait ainsi sur le podium pour la troisième fois de l'année et s'emparait en même temps de la quatrième place du classement général, avec sept points d'avance sur Crutchlow.

Sur les talons de son coéquipier en fin de course, le Britannique a manqué son freinage au bout de la ligne droite, à quatre tours de l'arrivée, une erreur qui le prive d'un bon résultat bien qu'il soit tout de même reparti en piste pour finir avec les points de la huitième place.

Andrea Dovizioso :
"Je suis vraiment très heureux de finir une fois de plus sur le podium, c'est génial de le faire ici parce que c'est une piste qui ne me réussissait pas vraiment jusqu'ici. C'était pareil à Assen la semaine dernière et ces deux podiums montrent que nous faisons de l'excellent travail avec Monster Yamaha Tech3. Nous avons bien sûr eu de la chance de finir troisièmes grâce à la chute de Casey mais ça prouve qu'il était crucial pour moi de rester en tête de la bataille avec Cal et Ben durant toute la course. Maintenant nous allons au Mugello avec le plein de confiance et notre objectif sera de nous battre pour un autre podium."

Cal Crutchlow :
"Je suis vraiment déçu et je pense que je méritais mieux. Mon erreur a été de ne pas passer Andrea plus tôt parce que j'avais le rythme pour être avec Lorenzo. J'attendais les cinq derniers tours pour attaquer mais je suis malheureusement parti trop large dans le premier virage. J'ai fait une erreur mais je suis reparti en piste et j'ai fait de mon mieux pour reprendre deux places, ce qui n'est pas si mal. Je ne sais pas pourquoi mais j'avais l'impression que la moto d'Andrea accélérait mieux que la mienne et qu'il était plus rapide sur la ligne droite. J'ai une fois de plus montré de quoi je suis capable. J'ai fait le troisième meilleur tour en course et nous sommes donc suffisamment rapides pour être dans le Top 5 à chaque course."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Pedrosa remporte enfin sa première victoire de 2012 en Allem   Lun 9 Juil - 8:51

Vainqueur pour la troisième année consécutive au Sachsenring, Dani Pedrosa s'est imposé à l'issue d'un nouveau duel avec son coéquipier Casey Stoner, qui a chuté dans le dernier tour. Deuxième à une quinzaine de secondes de Pedrosa, Lorenzo mène désormais le Championnat avec quatorze points d'avance sur Pedrosa et vingt sur Stoner, dont la chute a permis à Andrea Dovizioso de signer son troisième podium de la saison.

De retour sur l'un de ses circuits de prédilection pour la huitième manche de la saison 2012, Dani Pedrosa (Repsol Honda) a enfin remporté sa première victoire de l'année, sa troisième consécutive en Allemagne, suite à un long duel avec son coéquipier Casey Stoner, qui l'avait battu lors de la manche précédente à Assen.

Troisième sur la grille de départ, le Catalan a une fois de plus été l'auteur du meilleur départ et s'est installé en tête dès le premier virage, devant Stoner, Ben Spies (Yamaha Factory Racing), qui était deuxième sur la grille, et Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing).

Ne voulant pas laisser Pedrosa s'échapper, Stoner a pris l'initiative dès le deuxième tour et est passé en tête pour rapidement s'échapper avec son coéquipier, tandis que Lorenzo se retrouvait seul, isolé, en troisième position, et que Spies défendait difficilement la quatrième place face à Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow du team Monster Yamaha Tech3.

Dans un scénario inverse à celui d'Assen, Pedrosa a cette fois-ci laissé Stoner mener et a brillamment tenu le rythme imposé par le Champion du Monde en titre, qui était visiblement déterminé à distancer son coéquipier. L'Espagnol a attendu d'être à douze tours de l'arrivée pour porter une attaque décisive et s'emparer de la première place. Ne se contentant pas de la seconde place, Stoner a tenté de revenir sur son coéquipier jusque dans le dernier tour et est finalement parti à la faute, dans une chute en lowside qui lui a coûté très chère puisque Lorenzo décrochait ainsi la deuxième place et se retrouvait seul en tête du classement général, avec quatorze points d'avance sur Pedrosa et vingt sur l'Australien, qui abandonnait pour la première fois de l'année.

Suite à la sortie de piste de Crutchlow, qui est reparti pour finir huitième, Dovizioso devançait Spies dans la lutte pour la quatrième place et l'Italien a finalement obtenu son troisième podium de la saison, deuxième consécutif, grâce à l'abandon de Stoner, en battant Spies de seulement 0.071s.

Cinquième place pour le rookie Allemand Stefan Bradl (LCR Honda), qui a profité du facteur domicile pour égaler son meilleur résultat en MotoGP et finir devant Valentino Rossi (Ducati). Le nonuple Champion du Monde, sixième à huit secondes de Dovizioso, s'est rudement battu avec Álvaro Bautista (San Carlo Honda Gresini), qui était parti du fond de la grille et est remonté jusqu'à la septième place, ainsi qu'Héctor Barberá (Pramac Racing) et Nicky Hayden (Ducati), qui complétaient le Top 10.

Beaucoup plus performant que les autres CRT, Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) a fait sa course en solitaire et passe devant son coéquipier Aleix Espargaró dans le classement général grâce à sa onzième place, tandis qu'Espargaró a terminé en treizième position, derrière Colin Edwards (NGM Mobile Forward Racing).

Bien avant Stoner, Michele Pirro (San Carlo Honda Gresini), pour problème technique, et Mattia Pasini (Speed Master), sur une chute, avaient signé les deux premiers abandons de la course.




_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: De Puniet réaffirme sa supériorité sur le groupe CRT en Ital   Mar 17 Juil - 8:39

Premier pilote CRT à Assen et au Sachsenring, Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) a conclu le triplé de courses européennes avec une nouvelle victoire sur ses adversaires et en s'étant même battu avec Ben Spies (Yamaha Factory Racing).

Après un début d'année difficile marqué par deux abandons et une course catastrophique au Mans, Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) a complètement inversé la tendance et arrive à la mi-saison en ayant aligné trois excellents résultats en trois semaines. Le Français a terminé premier du groupe CRT à Assen, au Sachsenring et au Mugello lors du Grand Prix TIM d'Italie, où il a failli terminer devant un Ben Spies (Yamaha Factory Racing) mal à l'aise et en manque de régularité.

Rattrapé par l'Américain en fin de course, De Puniet ne pouvait être que satisfait de sa performance et d'un résultat positif, bien que la douzième place ne lui permette de marquer qu'un point de plus que son coéquipier Aleix Espargaró, qu'il devance de deux longueurs dans le classement général, les points étant particulièrement difficiles à obtenir pour les pilotes évoluant en CRT.

Randy de Puniet :
"Je suis très content. C'est la troisième fois d'affilée que nous atteignons notre objectif et finissons premiers des CRT. Il y avait aussi beaucoup d'écart entre nous les autres CRT. Mon départ n'a pas été terrible mais je me suis vite concentré pour trouver le rythme que j'avais eu durant les essais. Je me suis une fois de plus retrouvé tout seul et c'est difficile de rester concentré dans ces conditions. Je voyais Spies devant moi et ça me donnait un bon point de référence pour mon garder le rythme. Je l'ai rattrapé, je l'ai doublé mais il m'a rendu la monnaie avant la ligne d'arrivée. Je suis très content de ma course et le team a fait un boulot sensationnel. Des résultats tels que celui-ci sont de belles récompenses pour nous et j'espère faire aussi bien lors du prochain GP. Nous avons une bonne base et je pense que nous pouvons décrocher un autre résultat de ce type à Laguna Seca."

_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Rossi et Hayden n'étaient pas loin du podium   Mar 17 Juil - 8:40

Cinquième et septième à l'arrivée du Grand Prix TIM d'Italie, les pilotes de Ducati ont tous les deux fait une bonne course au Mugello et avaient le podium en ligne de mire.

De retour à domicile, sur son circuit, le team Ducati a obtenu ses meilleurs résultats 'secs' de la saison dimanche dernier lors du Grand Prix TIM d'Italie, où Valentino Rossi et Nicky Hayden ont pu maintenir une cadence élevée jusqu'à la fin de la course. Après un départ décevant, Rossi est remonté de la douzième à la cinquième place et a fini par passer devant son coéquipier américain, qui avait lutté pour le podium et a été battu dans le dernier tour.

Valentino Rossi :
"Je crois que c'est le meilleur résultat de Ducati sur le sec cette année et Nicky a aussi fait une grande course. Nous sommes satisfaits parce que nous avions un bon rythme, surtout en fin de course. J'ai malheureusement perdu trop de temps au début. J'étais en quatrième ligne et j'ai en plus manqué mon départ. J'ai rapidement pu doubler d'autres pilotes mais j'avais déjà accumulé trop de retard. Je pense que le podium était possible. Nous avons trop de problèmes durant les essais. Nous avons normalement un bon rythme avec le pneu dur mais quand nous mettons le pneu tendre, nous n'arrivons pas à gagner les six ou sept dixièmes que les autres pilotes trouvent. Sur les deux dernières courses, nous avons travaillé sur une configuration qui nous permet d'être réguliers jusqu'à la fin de la course mais qui me crée aussi des soucis à l'avant. Quand je mets le pneu tendre, la situation s'aggrave et je n'arrive plus à être efficace en entrée de virage. Nous devons travailler là-dessus."

Nicky Hayden :
"J'ai pris un bon départ mais ça patinait beaucoup au début et j'avais peur d'abimer mon pneu. J'ai changé la cartographie moteur pour être plus souple et j'ai pu recoller au groupe. Sur les derniers sept ou huit tours, j'ai vraiment tout donné. Je ne savais pas si j'allais arriver à finir mais je savais que je devais me donner à fond. Sur le dernier tour, j'ai essayé de passer Bradl pour passer en quatrième position et je voulais ensuite doubler Dovi et mettre Ducati sur le podium. Je ne regrette pas d'avoir essayé. Au final je ne peux pas être content de la septième place mais j'espère que les fans de Ducati qui sont venus nous voir ce week-end étaient fiers de nous. Le team m'a donné une bonne moto et nous avions vraiment nos chances d'être sur le podium."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Dovizioso brille devant son public et s'offre un 3eme podium   Mar 17 Juil - 8:42

Le pilote du team Monster Yamaha Tech3 conclut la première moitié de la saison avec un troisième podium consécutif, son quatrième cette année, et la satisfaction d'être de nouveau monté sur le podium de GP TIM d'Italie, chez lui au Mugello.

Andrea Dovizioso a fait sa quatrième apparition sur le podium de l'année dimanche au Mugello et peut tirer un excellent bilan de sa première moitié de saison. Engagé dans un duel avec Stefan Bradl dès le début de la course, le pilote du team Monster Yamaha Tech3 a ravi le public local en lançant son offensive à trois tours de l'arrivée et en assurant une présence italienne sur le podium de la neuvième manche de la saison 2012.

Son coéquipier Cal Crutchlow s'est de son côté battu avec Valentino Rossi pour la sixième place mais n'a jamais pu prendre le dessus sur celui qu'on nomme encore 'Roi du Mugello' en raison de ses neuf victoires sur le circuit toscan. Le Britannique a donc franchi la ligne d'arrivée derrière Rossi mais en sixième position grâce aux erreurs commises par Nicky Hayden, qui était resté cinquième durant la majorité de la course, dans le dernier tour.

Andrea Dovizioso :
"Etre sur le podium est toujours un moment particulier mais c'est encore plus spécial quand c'est après une belle bataille et devant le public italien. J'ai fait un départ parfait, j'étais troisième dans le premier virage, je me sentais très fort au freinage et j'ai donc passé Dani dans le cinquième virage. J'ai tout de suite vu que Lorenzo était plus rapide sur certaines portions du circuit mais être derrière lui m'a aussi permis de voir ce que j'avais besoin de faire pour être plus rapide avec ma Yamaha. La bagarre avec Bradl a été fantastique, elle a duré toute la course et je tiens à remercier tout le monde chez Monster Yamaha Tech3. Nous faisons un excellent travail ensemble et nos résultats le prouvent."

Cal Crutchlow :
"Mon départ et les cinq premiers tours ont été déterminants et j'ai malheureusement pris un très mauvais départ. J'étais à l'aise une fois que j'avais trouvé mon rythme mais je n'avais pas un très bon feeling avec le réservoir plein. La bataille avec Valentino a été excellente, j'ai beaucoup appris de lui. Sa connaissance de cette piste est inégalée et sa régularité est incroyable. J'étais plus rapide que lui sur le dernier secteur mais je n'étais pas assez proche, il était incroyable au freinage et il ne m'a laissé aucune chance. Je veux aussi féliciter Andrea. Il fait un boulot phénoménal et obtenir trois podiums d'affilée dans cette catégorie est vraiment impressionnant. Il l'a aussi fait chez lui et ça montre l'incroyable travail que fait le team Monster Yamaha Tech3 en 2012."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Le podium pour Pedrosa et un calvaire pour Stoner   Mar 17 Juil - 8:43

Impuissant face à Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa a tout de même pu s'assurer la seconde place tandis que son coéquipier Casey Stoner a fini huitième, son plus mauvais résultat, hors abandon, depuis 2009.

Malgré son départ en pole position, Dani Pedrosa n'a pas pu se maintenir devant Jorge Lorenzo dans le premier tour et a dû se contenter de la seconde place en voyant son compatriote s'échapper vers la victoire. Le pilote du team Repsol Honda a rallié l'arrivée cinq secondes après le leader du Championnat, dont il est désormais à dix-neuf points.

Qualifié en cinquième position, Casey Stoner a de son côté perdu plusieurs places dans le premier virage mais était revenu en sa position initiale dans le neuvième tour. Une erreur à Correntaio, dans le dixième tour, l'a ensuite relégué en dixième position et l'Australien a finalement terminé huitième après être revenu sur Héctor Barberá et Álvaro Bautista.

Dani Pedrosa :
"J'ai freiné tard dans le premier virage mais j'ai manqué quelque chose et Jorge est tout de suite revenu. Quelques virages après, j'ai été surpris par Dovizioso, il m'est aussi passé devant et j'ai dû le repasser sur une autre partie du circuit. Jorge a eu le temps de prendre une petite avance mais j'essayais de retrouver mon rythme et je commençais à tourner dans les 1'47. Quand j'ai commencé à faire ces chronos, mon pneu arrière à commencer à glisser, j'avais du chattering et j'étais inquiet pour mon pneu. J'ai donc décidé de ralentir un peu. Lorenzo a été très fort et je tiens à le féliciter. La seconde place reste un bon résultat et je veux remercier toute l'équipe pour ce week-end."

Casey Stoner :
"Ça ne s'est pas du tout passé comme nous l'espérions, nous comptions nous battre pour le podium et éventuellement avoir le même rythme que Dani. Jorge a été fantastique tout le week-end, il n'a commis aucun faux pas mais je pense que la troisième place aurait été un bon résultat pour nous aujourd'hui. Nous n'avons pas réussi à rendre notre moto compétitive. Durant le warm-up, nous avons essayé mais nous n'avons rien trouvé et je n'étais pas à l'aise. J'ai fait plusieurs erreurs en course, j'ai eu des secousses dans le virage n°11 et je n'avais pas de freins dans le n°12. Je suis arrivé trop vite et j'ai dû passer par les graviers, ce qui m'a fait perdre beaucoup de temps. Je suis désolé pour l'incident avec Álvaro, je voulais le passer dans le virage n°2, il revenait sur mon train avant et je n'ai rien pu faire."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Lorenzo : "C'est une grande victoire"    Mar 17 Juil - 8:46

Jorge Lorenzo a renouvelé sa victoire de 2011 dimanche au Mugello, lors du Grand Prix TIM d'Italie, et a ainsi consolidé sa première place dans le classement du Championnat du Monde MotoGP™ 2012.

Parti de la seconde position, Jorge Lorenzo n'a pas mis longtemps à doubler Dani Pedrosa et à prendre la tête de la course dans le premier tour. Le Majorquin a fourni un bel effort pour aligner des chronos exceptionnels, qui lui ont permis de creuser l'écart et de finir avec plus de cinq secondes d'avance sur son compatriote. Cette victoire, sa cinquième cette saison, lui permet de totaliser 185 points et de disposer de dix-neuf points d'avance sur Pedrosa.

Très mal en point, probablement à cause d'une intoxication alimentaire, pour l'une des courses les plus chaudes de la saison, Ben Spies a lutté pour rester concentré mais n'a pu finir qu'en onzième position. L'Américain demeure dixième du classement général et courra à domicile dans deux semaines, à Laguna Seca, pour le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis.

Jorge Lorenzo :
"Je me suis tout de suite très bien senti sur cette piste, l'asphalte est complètement différent de celui du Sachsenring, qui avait été un cauchemar pour nous. J'ai été très fort dès les premiers essais libres, la moto tournait très bien et j'étais régulier. Nous avons eu un problème en qualifications hier et c'est dommage mais le plus important reste la course. En début de course, je pensais que mes adversaires allaient avoir du mal avec les pneus froids et j'ai donc attaqué très fort pour creuser l'écart. Je n'ai pas cessé de pousser, en allant dans les 1'48.1 puis dans les 1'47. J'ai progressivement distancé Pedrosa et après ça j'avais suffisamment d'avance pour reprendre mon souffle. C'est une grande victoire pour toute l'équipe et pour Yamaha, qui m'ont préparé une excellente moto."

Ben Spies :
"Je suis vraiment très déçu, pour moi mais aussi pour toute l'équipe et Yamaha, qui ont travaillé très dur ce week-end. Ce matin, avant le warm-up, je ne me sentais pas bien. Durant la course, j'avais du mal à aligner trois tours corrects, je me sentais vraiment mal par moments et je voulais éviter d'être malade dans mon casque. Les gens de la Clinica Mobile avaient fait de leur mieux pour m'aider avant la course mais rester concentré à la vitesse où nous allons a été un challenge très difficile."




_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Coup dur pour De Puniet   Lun 30 Juil - 8:30

Sorti de piste par Michele Pirro dès le premier virage du Grand Prix Red Bull des Etats-Unis, Randy de Puniet a été privé d'une belle opportunité mais a fait tout son possible pour remonter et prendre les cinq points de la onzième place.

Après sa qualification en onzième position, le pilote du team Power Electronics Aspar était optimiste pour la course de Laguna Seca et semblait avoir toutes les cartes en main pour dominer une fois de plus le groupe des CRT. L'erreur et la chute de Michele Pirro (San Carlo Honda Gresini) au bout de la première ligne droite ont cependant contraint le Français à sortir de piste dès la première épingle et De Puniet est ensuite reparti en dernière position. Grâce à un rythme nettement supérieur à celui des autres pilotes CRT, le n°14 a pu remonter jusqu'à la onzième place et terminer onzième, derrière son coéquipier Aleix Espargaró ainsi que Karel Abraham (Cardion AB Motoracing), qu'il aurait certainement battus sans sa mésaventure du premier tour.

De Puniet et Espargaró sont désormais à égalité de points dans le classement général et continueront à se disputer le titre de premier pilote CRT le 19 août, après la trêve estivale, à l'Indianapolis Motor Speedway.

Randy de Puniet :
"Je suis bien sûr déçu parce qu'on m'a sorti de piste dès le premier virage et que j'ai immédiatement perdu mes chances de finir premier des CRT. Je suis presque tombé mais j'ai quand même pu continuer. Ça m'a fait perdre beaucoup de temps. J'ai au moins la satisfaction d'avoir eu un bon rythme après ça. J'ai essayé de rester concentré à chaque tour et j'ai réussi à doubler plusieurs pilotes pour finir onzième. J'aurais aimé revenir sur Karel et Aleix, j'ai donné tout ce que j'avais mais je n'ai pas pu les rattraper, j'avais perdu trop de temps en début de course. Le point positif est que je marque quand même d'importants points. Le team a une fois de plus fait du très bon travail et maintenant nous devons essayer d'en faire autant pour la prochaine course."

Aleix Espargaró :
"Je suis très content de mon résultat mais je ne me suis pas autant fait plaisir que sur d'autres courses. Ce week-end, j'ai eu quelques soucis avec ma roue avant. Je ne sais pas ce qui s'est passé mais je n'arrivais pas à tourner aussi bien qu'avant. J'ai pris un bon départ, j'ai fait trois tours très rapides derrière Valentino et après ça je n'ai eu qu'à me maintenir à ma place. Je ne savais pas que Randy était sorti de piste et j'étais surpris de ne pas le voir avec moi puisque nous avions des rythmes assez similaires. J'aurais préféré le battre dans un vrai mano a mano mais l'important était de finir premier des CRT."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Lorenzo conforte son statut de leader malgré la victoire    Lun 30 Juil - 8:32

Le pilote du team Yamaha Factory Racing mène la course au titre MotoGP™ 2012 avec 23 points d'avance sur son premier poursuivant suite à sa deuxième place à Laguna Seca, où Ben Spies a chuté alors qu'il occupait la quatrième position.

Parti de la pole, Lorenzo s'est maintenu devant ses adversaires pendant la majeure partie de la course, jusqu'à ce qu'un petit incident dans le corkscrew ne permette à Casey Stoner de réduire l'écart puis de passer devant dans le 21ème des 33 tours. Lorenzo n'a ensuite pu qu'assurer sa seconde place et a fini à 3.429s de l'Australien.

Ben Spies a quant à lui été victime d'une casse au niveau de son bras-oscillant et est tombé dans le corkscrew alors qu'il était bien parti pour prendre la quatrième place.

Jorge Lorenzo :
"Au début, j'ai fait de mon mieux pour creuser l'écart, j'ai réussi mais j'ai ensuite failli chuter dans le corkscrew. Ça a peut-être motivé Casey et il ne lui a fallu qu'un tour pour me rattraper. Après ça je n'ai pas pu garder le rythme que j'avais au début et peut-être que le pneu tendre était la meilleure option pour cette course. Casey a été excellent aujourd'hui et je n'ai simplement pas pu le battre."

Ben Spies :
"Nous avons eu un problème avec le bras-oscillant. Je me sentais très bien, je n'avais pas autant de grip que durant les essais libres mais je creusais l'écart tout en essayant d'en garder un peu sous la pédale. Je distançais Dovi puis je me suis soudainement retrouvé par terre dans le corkscrew, la moto m'a complètement échappé dans la descente. Au début je pensais que j'avais tapé une bosse mais il n'y en a pas à cet endroit. Ce n'est la faute de personne, c'est simplement de la malchance."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Stoner mate de nouveau Lorenzo à Laguna Seca   Lun 30 Juil - 8:34

Casey Stoner a réédité son succès de 2011 au Grand Prix Red Bull des Etats-Unis et a, suite à son départ en seconde position, de nouveau doublé Jorge Lorenzo dans la ligne droite du circuit californien pour s'emparer de sa quatrième victoire de la saison. L'Australien revient à 32 points de Lorenzo dans la course au titre 2012 tandis que Dani Pedrosa, troisième en course, est à 23 points de son compatriote à l'heure d'aborder la trêve estivale.

Après s'être rudement battus pour la pole position samedi après-midi, Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) et Casey Stoner (Repsol Honda) se sont engagés dans un nouveau duel très attendu dimanche à Laguna Seca. Très bien parti en tête de la grille, Lorenzo a imposé un rythme infernal durant les deux premiers tiers de la course mais Stoner, à un moment distancé de près d'une seconde, n'a jamais baissé les bras et est parvenu à doubler l'Espagnol sur la ligne droite, comme en 2011, à une dizaine de tours de l'arrivée. Le Champion du Monde en titre, qui devait renouer avec la victoire après deux résultats négatifs, a ensuite rapidement creusé l'écart sur son rival et comptait au final plus de trois secondes d'avance sur le Majorquin.

Deuxième sur les deux premiers tours, Dani Pedrosa (Repsol Honda) s'est rapidement fait devancer par son coéquipier et est ensuite resté en troisième position durant tout le reste de l'épreuve, pour s'assurer un sixième podium consécutif.

Quatrième et cinquième à l'arrivée, Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) ont tenté en vain de revenir sur Ben Spies (Yamaha Factory Racing) mais ont finalement profité de la chute de l'Américain, apparemment victime d'une casse au niveau de son bras-oscillant, dans le corkscrew, à dix tours de l'arrivée, pour marquer d'importants points et consolider leurs quatrième et cinquième positions dans le classement général.

Parti huitième après une décevante qualification, Nicky Hayden (Ducati) s'est battu jusqu'au bout pour rattraper Stefan Bradl (LCR Honda) et lui dérober la sixième place à quatre tours de l'arrivée, peu avant que son coéquipier Valentino Rossi ne chute à l'entrée du 'corkscrew', le virage le plus célèbre du calendrier, dans lequel il s'était brillamment imposé sur Stoner en 2008. Désarçonné d'une Ducati qui a violemment percuté la barrière de sécurité, l'Italien abandonnait pour la première fois de la saison et concluait sur une note négative un week-end dont le bilan était déjà décevant avant la course. Ce nouveau coup dur pourrait peser lourd sur la balance au moment où Rossi devra faire son choix de continuer ou non avec Ducati pour la saison 2013 et annoncer une décision attendue pour la fin de la semaine prochaine.

Álvaro Bautista (San Carlo Honda Gresini), toujours aussi peu à l'aise sur le tracé californien, a rallié l'arrivée pour la première fois à Laguna Seca et a pris la huitième place, devant Aleix Espargaró (Power Electronics Aspar) et Karel Abraham (Cardion AB Motoracing).

Poussé hors piste par Michele Pirro (San Carlo Honda Gresini) dès la première épingle, Randy de Puniet (Power Electronics Aspar), qui réalisait jusqu'ici un week-end parfait, s'est malheureusement retrouvé en dernière position dès le premier tour et n'a pu remonté que jusqu'à la onzième place. Très malchanceux, le Français est désormais à égalité de points avec son coéquipier, Espargaró, dans la course au titre de meilleur pilote CRT.

Yonny Hernández (Avintia Blusens), Colin Edwards (NGM Mobile Forward Racing) et Iván Silva (Avintia Blusens) sont les seuls autres pilotes à avoir terminé l'épreuve puisque Toni Elías (Pramac Racing), sur une chute, Danilo Petrucci (Came IodaRacing Project), à cause de problèmes techniques, et James Ellison (Paul Bird Motorsport), qui a chuté, ont abandonné.

Les pilotes de la catégorie reine se retrouveront le 19 août, à Indianapolis, après la trêve estivale. Lorenzo reste aux commandes du Championnat avec 23 points d'avance sur Pedrosa et 32 sur Stoner, qui devance de plus de cinquante points Dovizioso et Crutchlow.




_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Rossi revient sur sa rupture avec Ducati et son retour chez    Jeu 13 Sep - 8:46

"Cette expérience, cette aventure avec Ducati, a été très difficile dès le départ et nous n'avons malheureusement jamais réussi à résoudre nos problèmes durant cette année et demie, je n'ai jamais été compétitif avec cette moto," commente le nonuple Champion du Monde, qui avait rejoint le constructeur basé à Borgo Panigale à l'issue de la saison 2010.

L'Italien, qui retournera chez Yamaha à la fin de l'année, parle aussi de sa décision de quitter Ducati et explique : "Prendre cette décision pour l'an prochain a été très dur pour moi parce que j'ai rencontré beaucoup de personnages géniaux chez Ducati… J'ai pris cette décision parce que je pense que j'arrive à un point de ma carrière où je dois essayer d'avoir la moto la plus compétitive, où celle qui me va le mieux."

Rossi aborde aussi les différents problèmes rencontrés sur les dernières versions de la Desmosedici et ajoute : "Nous n'arrivons pas à générer suffisamment de grip avec le pneu avant et nous n'avons pas suffisamment de contact avec le sol. C'était notre principal problème en 2010, au test de fin d'année, à Valence, et nous en avons malheureusement souffert pendant près de deux ans."

Quant à ses prochaines retrouvailles avec Jorge Lorenzo dans le garage de Yamaha Factory Racing, Il Dottore continue d'affirmer que sa relation avec l'Espagnol s'est beaucoup améliorée. "Je ne suis pas certain de pouvoir être aussi rapide que Lorenzo avec la Yamaha. Je pense que nous aurons moins de problèmes que par le passé. Il a été très fair-play au sujet de mon retour… L'important est de pouvoir se faire plaisir sur la moto et d'avoir l'opportunité de nous battre pour de bons résultats."

_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Ducati annonce Ben Spies et Andrea Iannone chez Pramac    Jeu 13 Sep - 8:48

Le constructeur italien vient de confirmer ses accords avec l'Américain Ben Spies et l'Italien Andrea Iannone, qui courront dans le team satellite de Pramac Racing l'an prochain.

Après avoir confirmé Nicky Hayden et recruté Andrea Dovizioso pour son team officiel, Ducati a de nouveau affirmé son engagement et ses ambitions dans le Championnat du Monde MotoGP™ en annonçant deux pilotes très compétitifs, qui sont déjà des protagonistes des catégories MotoGP et Moto2™, pour son team satellite.

Le projet comprend également le renouvellement du contrat qui unit Ducati et Pramac Racing, qui continuera donc de diriger le team satellite. Les deux pilotes, qui auront un lien direct avec l'usine, disposeront d'un matériel officiel.

Cet accord permettra donc d'assurer un maximum de soutien au développement de la Desmosedici et offrira au constructeur davantage d'opportunités d'améliorer les performances de sa moto italienne.


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: De Puniet atteint son objectif malgré un premier tour mouv   Lun 17 Sep - 8:31

Sorti de piste par Héctor Barberá, qui percutait au passage Dani Pedrosa, dès le premier tour, Randy de Puniet a dû faire une longue remontée pour revenir au niveau de son coéquipier Aleix Espargaró et est finalement parvenu à finir premier CRT.

Douzième sur la grille après avoir été beaucoup plus performant que les autres CRT en qualifications, Randy de Puniet n'a pas eu de chance et s'est fait sortir de piste, comme à Laguna Seca, dès le premier tour, si bien qu'il s'est retrouvé contraint à se lancer dans une mission rattrapage dont il se serait bien passé. Déterminé à atteindre son objectif, le pilote du team Power Electronics Aspar est parvenu à revenir en tête du groupe des CRT, passant devant son coéquipier Aleix Espargaró, qui a abandonné en fin de course suite à une avarie technique.

Neuvième à l'arrivée, De Puniet totalise désormais 48 points et compte trois longueurs d'avance sur Espargaró, qu'il retrouvera dans deux semaines au MotorLand Aragón, pour la première des cinq dernières manches de la saison.

Randy de Puniet
"Je suis content de ne pas être tombé quand Héctor m'a poussé. J'ai cependant perdu beaucoup de terrain, j'étais quasiment en queue de peloton. J'ai dû attaquer au maximum pour revenir et j'ai fini par rattraper Aleix, que j'ai suivi pendant sept tours. Je n'étais pas particulièrement à l'aise parce qu'après ma sortie de piste, la moto se bloquait un peu à l'avant dans les virages à droite. J'ai décidé d'attendre le bon moment pour doubler mon coéquipier. Il a malheureusement eu un problème mécanique en fin de course et il n'a pas pu continuer, je suis désolé pour lui. Nous avons pu finir la course, marquer pas mal de points et reprendre la première position dans le classement des CRT."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Scénario catastrophe pour Dani Pedrosa   Lun 17 Sep - 8:32

Victime de problèmes techniques sur la grille et recalé en dernière position pour le départ du Grand Prix Aperol de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini, le pilote du team Repsol Honda s'est ensuite fait sortir dès le premier tour et se retrouve à 38 points de Jorge Lorenzo, vainqueur de l'épreuve.

Le drapeau jaune sorti au dernier moment en raison des soucis rencontrés par Karel Abraham juste avant le départ de la course a plongé la grille MotoGP™ dans la confusion à Misano et a forcé les teams à se préparer pour un second départ. Les mécaniciens de Pedrosa se sont retrouvés face à une roue avant bloquée au moment de retirer la couverture chauffante, ce qui a inévitablement retardé le pilote espagnol. Le problème, situé au niveau des freins, a été résolu une fois le temps imparti écoulé et Pedrosa s'est ainsi retrouvé dans l'obligation de partir de la dernière position.

Grâce à un bon départ, le pilote du team Repsol Honda est passé de la 21ème à la 8ème position dès le premier enchaînement mais a ensuite été percuté par Héctor Barberá dans le virage n°6, dans un accident qui signifiait l'abandon pour les deux Espagnols.

Dani Pedrosa :
"C'était le chaos total, beaucoup de choses se sont passées en même temps. Tout a commencé avec le second départ et la procédure n'était pas claire du tout. Personne ne savait si c'était une minute, trois minutes, si nous pouvions mettre les couvertures chauffantes ou non… Le nombre de tours pour la course n'arrêtait pas de changer, 26, 27… Puis on nous a soudainement dit qu'il n'y avait qu'une minute avant le départ, sans l'afficher, sans aucun signalisation. Les mécaniciens ont dû se précipiter et quand ils ont voulu enlever la couverture chauffante de pneu avant, la roue était bloquée et ils n'ont pas réussi à la bouger. Ils n'avaient pas le droit de toucher à la moto parce qu'il n'y avait qu'une minute avant le départ et ils m'ont donc remis sur la grille. J'ai essayé de rester concentré, de ne pas faire d'erreur dans le premier tour, de passer un maximum de pilotes et je devais être huitième ou neuvième lorsque Barberá m'a percuté par derrière et après ça, c'était fini. Je suis très énervé parce que bien que ce soit facile à dire maintenant, j'avais mes chances de remporter cette course, même en partant de la dernière position. Maintenant, le Championnat va évidemment être beaucoup plus compliqué pour moi mais je vais continuer comme avant. Nous avons fait tout notre possible, la moto fonctionne très bien et de mon côté je pilote bien. Pour moi, ce n'est pas terminé. Il y a encore cinq courses et nous allons faire de notre mieux."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Rossi dédie son podium à la famille Simoncelli   Lun 17 Sep - 8:33

Le nonuple Champion du Monde a obtenu son troisième podium avec Ducati dimanche au Grand Prix Aperol de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini, en terminant deuxième, et était logiquement ravi de sortir d'une phase difficile chez lui, devant son public, au Misano World Circuit Marco Simoncelli.

Sous le soleil pour la course après avoir été privé d'un précieux temps de piste par la météo vendredi et samedi, Valentino Rossi a réalisé une belle course et est monté sur la deuxième marche du podium en ayant maintenu un rythme que seul le vainqueur, Jorge Lorenzo, était capable de surpasser. Après un premier départ interrompu, The Doctor a tout de suite filé vers la seconde place et n'a ensuite jamais perdu sa position puisqu'il a pu résister aux assauts de Stefan Bradl et ensuite creuser un écart suffisant pour s'assurer son troisième podium avec Ducati.

Valentino Rossi :
"Ça a vraiment été une belle course et je suis très content. C'est un très bon résultat et je veux le dédier à Sic et à sa famille, à Paolo, Rossella et Martina. Je tiens aussi à remercier tous ceux qui travaillent avec moi et chez Ducati Corse parce qu'ils donnent toujours le meilleur d'eux-mêmes, comme moi. Après deux années difficiles, nous avions vraiment besoin de ce résultat. Je suis aussi ravi d'avoir fait une course sur le sec avec un aussi bon niveau, en maintenant un rythme élevé et en limitant l'écart sur Lorenzo. Nous avons bien travaillé. Le nouveau cadre et le bras-oscillant nous permettent de faire plus de modifications sur la géométrie et ici, j'avais un meilleur feeling avec l'avant et la moto me semblait mieux équilibrée à l'accélération. Le set-up que nous avons trouvé était bon puisque j'ai pu être rapide et régulier durant toute la course. L'important sera de continuer comme ça et de faire de notre mieux pour porter Ducati le plus haut possible sur les prochaines courses."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Lorenzo gagne en solitaire suite au calvaire de Pedrosa   Lun 17 Sep - 8:35

Après l'abandon de Dani Pedrosa, incroyablement malchanceux à Misano, Jorge Lorenzo a décroché sa sixième victoire de la saison en solitaire dimanche au Grand Prix Aperol de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini. Valentino Rossi a de son côté ravi le public local en signant une superbe seconde place tandis qu'Álvaro Bautista a battu Andrea Dovizioso sur le fil pour accéder au podium MotoGP™ pour la toute première fois.

Vainqueur de l'épreuve précédente et qualifié en pole position, Dani Pedrosa (Repsol Honda) disposait de tous les éléments pour poursuivre son offensive dans la course au titre face à Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) mais a vu tous ses espoirs anéantis en quelques minutes, dans une succession d'évènements qui pourrait être l'un des tournants du Championnat.

Tout a commencé avec la main levée de Karel Abraham (Cardion AB Motoracing) sur la grille de départ, juste avant l'extinction de feux, qui a provoqué l'interruption de la procédure de départ alors que plusieurs pilotes avaient déjà ouvert les gaz. Alors que ces derniers se remettaient en place pour un second départ, Pedrosa a été le seul pilote obligé à ramener sa machine dans la pit-lane pour relancer un moteur qui s'était malheureusement éteint, une manoeuvre immédiatement sanctionné par sa relégation à la dernière position pour le second départ.

Alors que Lorenzo se retrouvait seul en tête et prenait un départ parfait, Pedrosa remontait le peloton aussi rapidement que possible et a vécu un second coup dur lorsque, une fois passé devant Randy de Puniet (Power Electronics Aspar), Héctor Barberá (Pramac Racing) a percuté sa roue arrière, envoyant au tapis celui qui avait déjà été incroyablement malchanceux quelques instants plus tôt.

Lorenzo, qui avait annoncé une grosse bagarre avec son compatriote et qui avait été victime d'un accrochage similaire à Assen, n'a donc eu aucun mal à s'échapper en solitaire tandis que Valentino Rossi (Ducati) avait créé la surprise dès le départ, en bondissant de la sixième position à la seconde place. Poursuivi par Stefan Bradl (LCR Honda), le nonuple Champion du Monde n'a pas donné le moindre signe de faiblesse et est plus tard parvenu à distancer le rookie allemand, qui était suivi par Andrea Dovizioso (Monster Yamaha Tech3) et Álvaro Bautista (San Carlo Honda Gresini).

Alors que Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) était parti à la faute dès le cinquième tour, ces deux derniers ont passé Bradl en fin de course et sont restés au coude à coude jusqu'à la ligne d'arrivée. Confirmé troisième par la photo-finish, Bautista accédait au podium MotoGP™ pour la toute première fois de sa carrière et relançait également le team San Carlo Honda Gresini sur le circuit qui porte désormais le nom de Marco Simoncelli.

Quelques instants plus tôt, Lorenzo avait porté son avance sur Pedrosa au Championnat à 38 points en remportant une sixième victoire qui aura été légèrement éclipsée par la seconde place de Rossi. Sur son nouveau châssis et avec le bénéfice de deux journées d'essais privés, Il Dottore a fait une course impeccable et signait son troisième podium avec Ducati, après les deux autres qu'il avait remportés au Mans.

Derrière Dovizioso, Ben Spies (Yamaha Factory Racing) a pris la cinquième place. Auteur d'une bonne fin de course, l'Américain avait perdu beaucoup trop de temps en début d'épreuve et a fini devant Bradl, Nicky Hayden (Ducati) et Jonathan Rea, le remplaçant de Casey Stoner chez Repsol Honda.

Forcé à sortir de piste dès le premier tour par l'accrochage entre Barberá et Pedrosa, exactement comme à Laguna Seca, De Puniet ne s'est pas découragé et a réalisé une splendide remontée pour battre son coéquipier Aleix Espargaró et s'assurer la neuvième place ainsi que le titre de premier pilote CRT à l'arrivée comme dans le classement général. Espargaró a plus tard chuté en tentant de rattraper le Français tandis que Michele Pirro (San Carlo Honda Gresini), Colin Edwards (NGM Mobile Forward Racing), Yonny Hernández (Avintia Blusens), James Ellison (Paul Bird Motorsport), Danilo Petrucci (Came IodaRacing Project) et David Salom (Avintia Blusens) complétaient le classement.

Karel Abraham (Cardion AB Motoracing) et Mattia Pasini (Speed Master) ont abandonné suite à leurs chutes respectives en début de course.


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Vainqueur à Misano, Lorenzo creuse l'écart au Championnat   Lun 17 Sep - 8:38

En tête dès le départ de la course, le pilote du team Yamaha Factory Racing a remporté sa sixième victoire de l'année et dispose désormais de 38 points d'avance, à cinq Grands Prix de la fin de la saison.

Cette victoire était particulière pour Yamaha puisque le team utilisait ce week-end à Misano sa livrée spéciale 'Race-Blu'. La course a connu ses premiers rebondissements avant même le départ puisque Karel Abraham a calé juste avant l'extinction des feux et a fait signe aux commissaires de piste, qui se sont empressés de lever le drapeau jaune. La situation prêtait à confusion et plusieurs pilotes ont fait faux-départ. Dans ce chaos, Dani Pedrosa a été victime de problèmes techniques et a été relégué au fond de la grille. L'Espagnol a ensuite chuté en début de course, laissant au leader du Championnat l'opportunité de repartir de Misano avec 38 points d'avance dans le classement général.

Jorge Lorenzo :
"Le week-end a été dur parce qu'avec Dani, nous nous sommes rudement battus en qualifications et pour le warm-up. Il a malheureusement été très malchanceux aujourd'hui, d'abord avec les feux au départ de la course et ensuite quand Héctor l'a percuté. C'est vraiment dommage pour lui. Aux Pays-Bas, c'est nous qui avions été malchanceux et aujourd'hui c'était lui, tout peut arriver en course. Nous sommes contents de notre résultats et de l'avance que nous avons en termes de points, nous sommes beaucoup plus sereins maintenant qu'avant la course ! Ça a été difficile pour tout le monde, la séance de qualifications ne suffisait pas pour tout régler, le châssis, l'électronique et le reste. Il faisait aussi plus chaud pour la course et il y avait donc moins de grip. J'ai failli chuter dans le virage n°1 mais j'ai réussi à m'en sortir !"




_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Mick Doohan pilotera la RC213V à Phillip Island   Ven 21 Sep - 8:32

L'ex-Champion du Monde 500cc et Légende du MotoGP™ fera une apparition en piste à Phillip Island fin octobre à l'occasion du Grand Prix AirAsia d'Australie, où son compatriote Casey Stoner visera une dernière victoire à domicile avant de quitter le Championnat du Monde.

Le quintuple Champion du Monde 500cc Mick Doohan sera en piste à Phillip Island à la fin du mois d'octobre, à l'occasion du Grand Prix AirAsia d'Australie, pour faire plusieurs tours de démonstration qui évoqueront inévitablement son illustre carrière, au cours de laquelle il avait remporté cinq titres mondiaux de 1994 et 1998 ainsi que 54 victoires en 500cc avec Honda.

Son compatriote Champion du Monde en titre Casey Stoner a lui aussi décroché le titre avec Honda l'an dernier, avec dix victoires et seize podiums en dix-sept courses, une domination que l'on avait rarement vue depuis la saison 1997 de Doohan, qui s'était imposé douze fois en quinze courses. Stoner vise cette année une sixième victoire consécutive à Phillip Island, où il disputera une avant-dernière course avant de quitter le Championnat du Monde.

Juste avant la dix-septième des dix-huit manches de la saison 2012, Doohan fera donc quelques tours de piste sur un prototype actuel, une RC213V fournie par le team Repsol Honda, qu'il aura l'occasion de tester le samedi avant de parader devant les fans le dimanche.

"Ça fait quelques années que je n'ai plus piloté de moto de Grand Prix et je suis donc impatient," a déclaré Doohan. "Les fans et les pilotes sont toujours ravis d'aller à Phillip Island et cette année, avec le départ de Casey, ce sera un grand évènement. Je suis content de participer et impatient de retrouver tout le monde là-bas."

Shuhei Nakamoto, le vice-président de Honda Racing Corporation, a de son côté souligné le lien entre l'ancien et le dernier champions du monde australiens et a ajouté : "Nous sommes très heureux de pouvoir offrir un tel hommage à un Champion du Monde australien chez lui. Avec Mick et Casey en piste, ce sera certainement un week-end mémorable pour le team Repsol Honda."


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Pedrosa s'offre une quatrième victoire pour oublier Misano   Lun 1 Oct - 8:14

Intouchable au Grand Prix Iveco d'Aragón, Dani Pedrosa a pu mettre derrière lui sa mésaventure de Misano en renouant avec la victoire dimanche au Motorland et en revenant à 33 points de Jorge Lorenzo au Championnat.

En remportant sa quatrième victoire de la saison 2012 et dix-neuvième de sa carrière en MotoGP™, le pilote du team Repsol Honda a trouvé le remède parfait à l'amertume que lui avait laissée son séjour à Misano ainsi que la plus belle des manières de fêter ses 27 ans, le lendemain de son anniversaire.

"Globalement, ça s'est bien passé, surtout après tous les problèmes que nous avions eus lors de la dernière course," a affirmé Pedrosa, qui s'était retrouvé tout au fond de la grille après une procédure de départ confuse, avant d'être percuté dès le premier tour, à Misano. "Ce week-end j'ai endommagé une moto en tombant, ça n'a pas été facile pour les mécaniciens mais je suis resté calme et concentré. Je suis bien parti et j'ai pu le suivre et tenir le rythme."

Le Catalan a réussi à passer Lorenzo dans le sixième tour et a tout de suite creusé un écart qui s'est rallongé suite à la glissade de son rival dans le virage n°1.

"J'essayais de garder ma cadence et de faire des tours rapides, j'ai réussi à creuser l'écart et la moto fonctionnait plutôt bien," a ajouté Pedrosa. "La moto se comportait bien, surtout dans les virages. Merci à mes mécaniciens, à mes fans et à ma famille. Cette victoire est pour eux."




_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Vador 77

avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 40
Localisation : PARIS

MessageSujet: Stoner confirme son retour pour le Motegi   Jeu 4 Oct - 8:21

Sur son blog de repsol.com, Casey Stoner a annoncé qu'il reprendrait la compétition la semaine prochaine au Grand Prix AirAsia du Japon, un peu plus d'un mois après son opération de la cheville.

L'Australien a écrit : "Encore une semaine assez calme ici en Australie. Je me suis reposé, j'ai fait des séances de physio et j'ai suivi les recommendations du médecin pour bien récupérer. La bonne nouvelle est que je me sens prêt à courir au Motegi et je retrouverai donc mon team la semaine prochaine. Je suis très impatient de reprendre la piste !"

"Ce week-end je vais voir le championnat V8 à Bathurst, j'avais eu la chance d'y aller l'an dernier et c'est l'un des plus grands évènements de sports mécaniques de l'année. Je suis ravi d'y retourner."

"Merci à tous pous vos messages de soutien, je suis impatient de faire mon retour au Motegi, devant tous les fans de Honda !"

Le Champion du Monde MotoGP™ en titre n'est plus monté sur son RC213V depuis qu'il avait bravé la douleur à Indianapolis, où il avait pris la quatrième place malgré une sévère blessure à sa cheville droite. Stoner s'était ensuite fait opérer en Australie à la fin du mois d'août et avait été remplacé par le pilote nord-irlandais Jonathan Rea, qui court également en WSBK, pour les deux dernières courses.

Stoner compte à son palmarès une victoire et trois podiums au Motegi. Il n'a mathématiquement plus la possibilité de remporter le championnat mais visera très certainement la victoire à chacune des quatre dernières manches de la saison 2012, avant de mettre fin à sa carrière de pilote MotoGP.


_________________
Sans Maitrise La Puissance N'est Rien !!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOTO GP   

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTO GP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» fetes de la moto a lux
» 2000pts full moto
» Recherche nom d'un jeu de moto cross
» Moto GP au mans 2011 13/14/15 mai
» [topic unique] Les plus belle photo de moto du net

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Racing Project :: Réservés aux Visiteurs :: Sport mécanique-
Sauter vers: